Les rendez-vous du dimanche matin pour trois heures d’effort seul ou en équipe

Les 3 Heures d’Heinsch ont marqué le coup d’envoi de la saison avec une soixantaine d’équipes au départ et quelques individuels. Une belle réussite pour Jean-Benoît Gérard et son équipe.

Dans la foulée, c’est la cité chestrolaise qui a accueilli la deuxième manche des Endurances hivernales et, dimanche prochain, on retrouvera tout ce petit monde du côté d’Habay avant la quatrième qui va passer de Rossignol à Moyen.

"Ils doivent quitter leur région de base pour organiser à cause de la peste porcine et des restrictions", expliquent Laurent Mars , organisateur de la manche de Neufchâteau. "La 5e manche, celle qui devait avoir lieu à Bellefontaine, est purement et simplement annulée pour ces mêmes raisons. Dommage parce que l’on passait de trois à cinq épreuves et, ici, ce sont des raisons indépendantes de notre volonté. On espère retrouver cette manche la saison prochaine au programme."

Du côté de Neufchâteau, on reconduisait la manche qui avait déjà eu lieu en 2017 et, cette fois-ci, on retrouvait un beau peloton fort de 85 équipages. Soit plus de 150 bikers engagés. "Le tracé de Neufchâteau est plus technique que celui d’Heinsch mais je pense qu’il reste accessible à tous ceux qui font du VTT", enchaîne Laurent Mars. "Maintenant, on sait pertinemment que l’esprit sportif et compétition peut refroidir ceux qui voient ce type de rendez-vous comme une sortie un peu différente d’une randonnée. Mais, au final, je pense que tout le monde peut y trouver son compte."

Pas étonnant dès lors de retrouver les frères De Lie, Arnaud et Axel, sur la plus haute marche du podium de cette deuxième manche.

Dimanche, au tour d’Habay avec la piste de BMX comme lieu de ralliement. On se souvient que ce rendez-vous avait connu des conditions dantesques la saison dernière. En espérant qu’il n’en soit pas de même cette année, même si les prévisions ne sont pas des plus rassurantes…