Les Marbriers se sont rassurés, ce jeudi soir, face à une R2: Huy (92-66).

Quelques jours après avoir retrouvé le chemin de la victoire face à Natoye (66-65) en championnat, Mazy n’avait pas le droit à l’erreur au moment d’aborder ce quart de finale tout à fait prenable en Coupe AWBB. Derniers Namurois rescapés, après les éliminations de Natoye et Erpent, les Marbriers ont débuté ce match comme ils le devaient. En manque de réussite offensive ces dernières semaines, ils ont cette fois mis les points sur les i et débuté pied au plancher.

En témoignent les trois bombes de Bearzotti en deux minutes trente pour directement résorber le viatique (+8) concédé vu la division d’écart : 11-9 à la 3e.

Cependant, Mazy lâchera du lest défensivement, secteur pourtant plutôt convaincant jusque-là. Huy gardera ainsi l’avantage au bout du premier quart sous l’impulsion de Jaco et Machiroux : 19-25. Mazy s’est alors cherché. Dépassé sur sa propre zone, il est passé en individuelle derrière pour stopper l’hémorragie.

Le coach Gowenko devait donc vite user son deuxième temps-mort. Mais cela payait. Et offensivement, Waterwal faisait la différence pour faire basculer le score de 30-40 à 42-42. Puis 47-42 à la pause sous l’impulsion de Reconnu. Mazy a donc su faire le gros dans les moments difficiles. Mais il a à nouveau manqué de régularité. Ainsi, au lieu de surfer sur la vague du 7-0 planté au retour des vestiaires, il tardait à décoller véritablement. Chose finalement faite juste avant la demi-heure.

Logiquement qualifié pour les demi-finales, Mazy-Spy rencontrera encore une R2, le Rebond Neuville, fin janvier pour une place en finale. La voie royale est donc tracée.

MAZY: Chalon 13, Stiénon 12, Scory 2, Bearzotti 17 (4x3), Lena 8 (2x3), Reconnu 14 (2x3), Waterval 11 (2x3), Devos 5, Cayron, Bernard 11 (1x3).

Les quarts: 19-25, 47-42, 66-51.