Virton accueille Deinze ce samedi à 20 h

Le promu, Tessenderlo, surprend son entourage en se targuant d’occuper le leadership avec un bilan inespéré de 15/15. Derrière, le deuxième de classe s’appelle Deinze et le troisième Virton.

Ces deux formations ambitionnent de monter en Proximus League au terme du championnat. Les retrouver au sommet de la hiérarchie n’est pas un hasard, très loin s’en faut. Après avoir évité le piège tendu par Knokke samedi passé, l’équipe de Marc Grosjean retrouve le stade Yvan Georges. Elle l’avait quitté la tête haute en livrant une prestation de haute voltige contre La Gantoise en Coupe de Belgique.

Près de 4.500 spectateurs le garnissaient il y a dix jours et l’ambiance était celle des grands soirs. "J’espère, à nouveau, le voir comble pour la venue de Deinze", confie Marc Grosjean. "Nous avons besoin de grosses assistances, du 12e homme pour réussir notre objectif."

De François à Cordaro en passant par Moris et Lecomte, ces nouvelles recrues ont rejoint la Gaume avec l’unique objectif de sabrer le champagne en fin de saison. Deinze raisonne de la sorte. "C’est une grosse cylindrée qui, à l’instar de Virton, a loupé le bon wagon pour la D1A il y a deux ans. La formation de mon ami de longue date, Regi Van Acker, se déplacera pour la gagne." L’attaquant Koré est toujours blessé (pied). Leers apparaît pour la première fois. Lesquoy, M’Bow, Serwy, Babit, Fabris, Léonard, Omrani, Schmit, Lamotte, Soumaré et Tinelli ne sont pas repris.