Ossan Arslan le sait, le Futsal Team n’a pas le droit à l’erreur.

Après un début de campagne décevant, Charleroi retrouve des couleurs. Le succès face à Lier attend une confirmation en coupe. À la maison, contre Houthalen, les Carolos se doivent de l’emporter. Pour Ossan Arslan, il s’agit d’un match particulier. L’ailier du Futsal Team retrouve un club qu’il connaît bien.

Vous n’avez pas le droit à l’erreur ce soir.

"C’est clair. On doit gagner. Il n’y a pas d’autre issue possible. Le club doit décrocher son ticket pour le quart de finale de la compétition. Il devra également l’emporter contre Roselies, la semaine suivante, en championnat. Ce sont deux matchs importants."

Comment expliquez-vous ce début de saison ?

"Sincèrement ? Je ne sais pas. Sur le papier, l’équipe est très forte. À l’entraînement, cela travaille bien et dur. Il y a tous les ingrédients pour réussir. On a parfois manqué de chance. Mais on a également mis du temps à trouver nos marques. Le succès contre Malle fut positif. J’ai pu constater une évolution. On doit poursuivre sur notre lancée."

D’un point de vue personnel ?

"Je suis déçu. Comme toute l’équipe, je peux nettement faire mieux. On a des profils différents. Mais les douze éléments peuvent apporter un plus à ce noyau."

Vous retrouvez un adversaire que vous connaissez bien.

"J’ai joué à Houthalen durant quelques saisons. On devra bien entamer notre rencontre. Si on marque les premiers, le match sera lancé. Dans le cas contraire, cela risque d’être plus dur. Mais je ne veux pas envisager ce scénario. Je sens que le groupe est en forme. Il doit le prouver sur le terrain, devant les supporters."

La Coupe et les playoffs sont des objectifs possibles ?

"Il n’y a rien de mal fait, en championnat. On doit désormais accumuler des points pour se replacer. Le plus important se déroulera durant les playoffs. En Coupe, on devra faire le job, ce soir."