Le Carniérois avait chaussé ses Bottes de 7 lieues à l’Eau d’Heure.

Avec ses 520 coureurs au départ des deux distances, les Bottines des Lacs de l’Eau d’Heure fait déjà figure, après deux éditions à peine, de classique automnale. Sur la longue distance (16 km) de cette étape du challenge de Hainaut, on a revu avec plaisir Xavier Beurms. Le runner de l’Aclo s’est imposé en 1h00.59 après une bagarre intense avec Sébastien Bourgeois.

"C’est une réelle mais belle surprise que cette victoire dans la mesure où je n’avais plus fini premier d’une course depuis très longtemps !, souffle le Carniérois . Je suis même incapable de me rappeler de quand datait la dernière… Après avoir mis la course à pied et l’athlétisme entre parenthèses durant plusieurs années suite à des blessures et pour passer plus de temps en famille, j’ai maintenant envie de revenir à un bon niveau. J’ai d’ailleurs pris Fernand Brasseur comme coach pour y arriver."

Xavier a déjà couvert les 20 km de Bruxelles en 1 h 08. "Cela date de 2013… Petit à petit, j’espère retrouver le rythme que j’avais à l’époque, ou tout du moins m’en rapprocher. Dans un premier temps, je vais être prudent et me concentrer sur des courtes distances. J’ai fait une exception pour cette course-ci, pour voir ce que je valais encore sur du long."

À 36 ans, il est convaincu qu’il a encore de belles années devant lui. "Étant masters depuis peu, je pourrais faire quelques résultats intéressants sur piste. Mes meilleurs chronos sur 800 et 1 500 m sont respectivement de 1.53 et 3.52."

Il devrait aussi être plus visible sur le challenge provincial 2019. "Mais en fonction de mon état de forme, de ma motivation et si, bien sûr, je parviens à éviter les pépins physiques."