Le RWDM doit accepter qu’il n’est plus le favori, comme il y a été habitué ces deux dernières saisons. Ce soir, il affronte Audernarde (20h)


Sèchement battus il y a une semaine sur leur terrain par Rupel Boom (1-4), les joueurs du RWDM doivent une revanche à leurs supporters au moment d’accueillir Audenarde. Une rencontre au cours de laquelle les Molenbeekois devront afficher un autre visage que celui présenté lors de la première mi-temps de la semaine dernière.

"Trois buts encaissés, un penalty concédé et une exclusion, on y a pris un sacré coup sur la tête", se rappelle Jean-François Mbuba, qui regrettait au passage son occasion manquée à 1-3.

La volonté était un peu plus présente lors du second acte et c’est cet état d’esprit qu’il faudra afficher dès l’entame du match samedi. "J’étais satisfait de la réaction des joueurs en seconde période, mais il faut avoir le même état d’esprit dès le coup d’envoi", souligne Drazen Brncic.

Un discours partagé par son attaquant. "En jouant cette seconde mi-temps comme des hommes, nous sommes parvenus à faire quelque chose. Il faut se servir de ça pour avancer."

Le RWDM doit passer le cap et accepter qu’il n’est plus le grand favori, comme il y a été habitué au cours des deux dernières saisons. "Nous sommes en D1 amateurs, ce n’est plus comme la saison dernière. Si on veut gagner, il faudra laisser ses tripes sur le terrain."

Drazen Brncic pourra compter sur les deux frères Cabeke qui sont désormais à 100 %, eux qui étaient montés au jeu en seconde période face à Rupel Boom. Vandiepenbeeck sera également de la partie, de quoi apporter au RWDM l’expérience qui lui a tant manqué le week-end denier. Les jeunes Lokando et Jonckheere joueront quant à eux avec la réserve.