Les deux formations du Brabant wallon jouent la tête dans leur série respective

Rebecq 2e en D2 amateurs et Braine 3e en D3 amateurs au bout de sept journées, voilà un scénario que peu d’observateurs avaient imaginé. Certes on savait que les deux représentants du Brabant wallon possédaient suffisamment de qualité pour embêter n’importe quelle équipe de leur série, mais de là à devancer les favoris…

Mais en y regardant de plus près, leur place actuelle est loin d’être imméritée. Fred Stilmant est parvenu à faire de Rebecq un bloc très solide et réaliste. Les Rebecquois avaient surpris tout le monde en entame de championnat avec un succès aux Francs Borains, leurs résultats par la suite n’ont fait que confirmer leur force. "Nous sommes sur trois succès de suite en déplacement. C’est une bonne chose, il faut oser être ambitieux et vouloir rester dans le haut du tableau", lance le coach rebecquois.

Un discours suivi par les joueurs, à l’image de Robin Leemans, auteur d’un but face à Couvin samedi. "Nous ne sommes encore nulle part. Le championnat est encore long, il faut rester humble et surtout, on sait qu’il faudra se battre chaque semaine pour continuer à gagner."

Du côté de Braine, la victoire à Mons ce week-end a confirmé que les promus peuvent être bien plus qu’un candidat au Top 5. "Pour l’instant, nous enchaînons les victoires, ce que ne parviennent pas à réaliser les prétendants aux premières places. Nous sommes très satisfaits de nos débuts", précise Hicham Maroufi.

Pour autant, pas question de prendre la grosse tête ou d’afficher des ambitions démesurées. "Nous n’avons aucune pression supplémentaire. Comme le répète le coach, le plus important est de s’amuser sur le terrain."

Reste à savoir si les Brainois peuvent conserver cette première place. "Le plus difficile n’est pas d’accéder à la première place mais d’y rester. On va essayer de s’y accrocher, même si ce n’est pas notre ambition première."