Dans le Hainaut, Wavre a abandonné trois points

Lors de son déplacement à l’Entente Binchoise, Wavre a manqué de punch en première avant de réagir tardivement en seconde. Il s’agit d’un nouveau coup d’arrêt pour les hommes de Pascal Pilotte, après la victoire contre Saint-Symphorien dimanche dernier. Avec 9 points sur 15, Wavre vit un bon début de saison, si l’on met de côté les deux lourdes défaites à Tournai et au Stade Brainois.

C’est sur le premier danger de la rencontre que les locaux ouvraient la marque. Ce but restera la seule éclaircie d’un premier acte lors duquel les 22 acteurs manquèrent cruellement d’idées novatrices. À la reprise, les visiteurs redémarraient bien, assurément boostés par une causerie dynamique de Pascal Pilotte. Les occasions s’enchaînaient mais ni Kamara ni Guilmot n’arrivaient à marquer. Comme souvent en football, le manque d’efficacité de Wavre fut puni. Après le but du K.-O. manqué par Beugnies, c’est Arena qui profitait d’un coup de pouce de M. Gillet pour réaliser le break. Un penalty (très) léger qui permet aux hommes d’Anthony Petaccia de s’imposer, le beau but de Sandro Tardio ne changeant rien à l’issue de cet affrontement. 

"La déception, c’est de ne pas avoir marqué ce but dix minutes plus tôt. Avec la pression et l’envie que les joueurs donnaient dans cette deuxième mi-temps, on aurait pu revenir au score. Je pense même que la victoire était à notre portée dans cette rencontre. On a développé notre jeu et on a cherché les solutions. Malheureusement, les évènements n’ont pas tourné en notre faveur."

Avec 9 points sur 18 désormais, Wavre présente un bilan comptable pile à la moyenne. Il faudra s’imposer samedi contre Stockel, lanterne rouge de cette division, pour relancer la dynamique positive.