Mouscron

notre note du mercato
★★☆☆☆

La saison s'annonce longue…

En fin de mercato, le Royal Excel Mouscron a dû rectifier le tir après quelques transferts peu concluants mais habituels des Hurlus qui ont ranimé la filière de la Lian Sports pour tenter de trouver la perle rare. Mais aujourd'hui, de cette filière, la plupart se retrouve sur le banc ou dans le noyau B. Bref, pas de quoi se réjouir alors que les Mouscronnois ont tout de même perdu des garçons comme Omar Govea, Jonathan Bolingi, Taiwo Awoniyi, Teddy Mézague, Dorin Rotariu,… Les garçons arrivés (Noé Dussenne, Manuel Benson, Mbaye Leye,…) pourront-ils remplacer qualitativement ces départs ? Peut-être pas sur la durée. Et puis, l'Excel peut espérer que Selim Amallah ne poursuive son éclosion. Enfin, on attend toujours de voir ce que valent des garçons comme Rijad Sadiku, présenté comme un grand espoir du football bosnien ou encore Jesus Marimom, le Yaya Touré colombien. Les deux garçons n'ont pour l'instant fréquenté que l'infirmerie mouscronnoise.
Le nouvel entraîneur, Bernd Storck, devra aussi gérer un groupe assez conséquent, avec certains joueurs qui n'ont pas les qualités pour s'imposer, du moins cette saison, en D1A. Dans la position délicate dans laquelle se trouve le Royal Excel Mouscron, cela ne sera pas une mince affaire.

Le transfert-clé

Mbaye Leye

Text de remplacement

Mbaye Leye est attendu comme le sauveur de l'Excel Mouscron. Les Hurlus n'ont trouvé qu'à une seule reprise le chemin des filets depuis le début de la saison. C'était lors de la première journée de championnat à Ostende. Mais depuis le but de Sambu, ils sont restés muets.
Mbaye Leye a tout pour devenir le buteur de l'Excel Mouscron qu'attendait avec impatience Frank Defays : Il est expérimenté, il connaît le championnat belge et peut dégager un leadership dans le vestiaire. Gare toutefois à ne pas trop attendre de lui. Car si les autres attaquants de l'Excel, dont surtout Frantzdy Pierrot, n'ont pas trouvé le chemin des filets depuis le début de la saison, c'est surtout parce qu'ils n'ont pas reçu de bons ballons dans le rectangle adverse.
De son côté, le Sénégalais a envie aussi de montrer qu'il n'est pas fini, lui pour qui sa dernière expérience à Eupen ne s'est pas bien terminée malgré ses dix buts marqués pour le compte des Pandas. Cette pige d'une saison à Mouscron ressemble à une dernière saison au plus haut niveau. Et l'attaquant ne voudra certainement pas la gâcher.

Thomas Van den Bril

Arrivées
Jean Butez (Lille)
Luca Napoleone (Heist)
Luka Lukovic (Backa)
Aleksa Damjanac (Majorque B)
Noë Dussenne (Crotone)
Mico Kuzmanovic (FK Sarajevo)
Idrisa Sambu (prêt/Spartak Moscou)
Alexandros Katranis (prêt/Saint-Etienne)
Manuel Benson (prêt/Genk)
Jesus David Marimon (Once Caldas)
Frantzdy Pierrot (sans club)
Andres Sarmiento (Atlético Bucaramanga)
Mario Jelavic (retour)
Nikola Gulan (retour)
Marko Bakic (prêt/Braga)
Mbaye Leye (Eupen)
Départs
Jonathan Bolingi (Antwerp)
Taiwo Awoniyi (La Gantoise)
Omar Govea (Antwerp)
Dorin Rotariu (AZ Alkmaar)
Teddy Mézague (sans club)
Mohamed Aidara (sans club)
Jérémy Huyghebaert (prêt/Neuchâtel Xamax)
Clément Petit (prêt/Francs Borains)
Sébastien Locigno (rupture de contrat)
L'avis de Teklak

"Ils ont signé un gros mercato panique. Et le début de saison est le pire, avec ce zéro sur quinze qui leur grille déjà de nombreux jokers. L’éviction de Defays après cinq journées est pour moi la preuve de l’amateurisme de sa direction. Le club paye l’incompétence de certains et la saison s’annonce difficile.
C’est bien simple : l’équipe titulaire du début de saison correspond aux remplaçants de la saison dernière. Ça en dit long sur la qualité du mercato mouscronnois. Pourtant ils n’ont pas d’excuse car ils avaient l’occasion de cibler les profils importants, grâce aux PO2 la saison passée. Encore fallait-il écouter Defays. Cette gestion sportive ressemble à un manque de respect envers les supporters aussi.
L’arrivée de Leye, tout comme le retour de Dussenne, ne sera pas du luxe. Pour son expérience, pour ses buts et surtout pour son attitude. C’est un transfert de personnalité en plus d’être un transfert sportif. De son côté, Benson pourrait devenir la coqueluche…"

N. Ch.

equipe-mouscron

Fil info