Eupen

notre note du mercato
★★★☆☆

Un mercato entre prêts et joueurs libres

Après avoir frôlé une rétrogradation en D1B, Eupen devait s’activer sur le marché des transferts afin de ne pas revivre une campagne aussi stressante.
Le dénominateur commun entre la totalité des joueurs arrivés au Kehrweg cet été est qu’ils ne coûtent pas (trop) cher. Car c’en est fini des contrats lucratifs de jadis. Le Qatar ne lâche plus ses dollars sans mûre réflexion.
Ainsi sont arrivés David Pollet (en prêt après avoir prolongé à Charleroi) et Danijel Milicevic, deux valeurs confirmées (qui doivent encore se montrer à leur avantage). Avant les signatures de ce duo, le cercle germanophone avait ‘profité’ de la faillite du Lierse pour attirer Ivan Yagan et Megan Laurent, deux éléments au-dessus du lot en D1B… mais sans vraie expérience de notre élite.
Comptant des dirigeants allemands et espagnols ainsi que des liens particuliers avec le Qatar, l’Alliance a activé ses réseaux dans ces pays. Amenant Julian Schauerte (promu en Bundesliga avec Düsseldorf), Xavi Molina (Gimnastic Tarragone) et l’Iranier Morteza Pouraliganji (Al Sadd). Le premier, qui a donc préféré découvrir notre Jupiler Pro League que la Bundesliga (!) n’arrive pas à convaincre tandis que l’Espagnol est, comme la défense, mis à mal depuis les trois coups. Quant au défenseur iranien ayant joué les trois matches de son pays à la coupe du monde, il termine sa préparation.
Récemment, les Pandas ont conclu la venue, toujours en prêt, de Samuel Essende, un grand espoir du PSG, avec qui il vient de signer un contrat de trois ans. Claude Makelele espère encore un joueur offensif, capable d’être performant en homme contre homme…

Le transfert-clé

Danijel Milicevic

Text de remplacement

Le Bosnien, revenu au Kehrweg (où il avait déjà séjourné de 2009 à 2011) après avoir acquis des planches à Charleroi (champion de D2), à Gand (avec qui il a été sacré champion en D1) et à Metz (en prêt), apparaît comme une excellente recrue pour un matricule désireux de vivre une campagne sans grosse tension.
Capable d’assister Luis Garcia sur les phases arrêtées, ses prestations en Ligue des Champions avec les Buffalos démontrent qu’il doit être un élément clé de la réussite eupenoise cette saison. Un moteur. Un leader.
Hélas, pour l’instant, visiblement perturbé par des petits soucis musculaires depuis les trois coups, son rendement est en-deçà des attentes. Ce qui est évidemment gênant pour lui et pour Eupen, mais aussi pour David Pollet. Complices à Charleroi et à Gand, les deux hommes ne se trouvent pas encore. Avec pour conséquence peu de possibilités pour l’attaquant, trop peu alimenté en bons ballons.
Même lors de la victoire à Mouscron, le numéro 77 a été transparent. Ce qui est en totale opposition avec son talent. Nul doute que le Bosnien va trouver son rythme de croisière rapidement. Et apporter sa profondeur et la justesse de ses passes au collectif de l’Alliance.

Emmanuel Thyssen

Arrivées
Julian Schauerte (Düsseldorf)
Mamadou Fall (Charleroi, prêt)
Rocky Bushiri (Ostende, prêt)
Cheikh Keita (Birmingham, prêt)
David Pollet (Charleroi, prêt)
Danijel Milicevic (Gand via Metz)
Megan Laurent (Lierse)
Ivan Yagan (Lierse)
Samuel Essende (Paris St-Germain, prêt)
Xavi Molina (Gimnastic Tarrragone)
Sulayman Marreh (Watford, prêt)
Morteza Pouraliganji (Al Sadd)
Départs
Mbaye Leye (Mouscron)
Florian Raspentino (rupture de contrat)
Damien Mouchamps (RFC Liège)
Moussa Wagué (FC Barcelone)
Nils Schouterden (?)
Mickaël Tirpan (Lokeren)
Nicolas Verdier (Stade Laval)
Mathieu Peybernes (retour Lorient)
Marc Valiente (Partizan Belgrade)
Mamadou Koné (retour Leganes)
L'avis de Teklak

"C’est un club dont le noyau a beaucoup bougé ces deux dernières années. Makelele n’est pas un faiseur de miracles, il a tenté différents systèmes et a connu quelques échecs. C’est dommage car ils se procurent des occasions à chaque match mais ils encaissaient trop et avaient du mal à revenir au score après avoir été menés. Il leur faudra trouver une solution à cela dès l’automne.
Au-delà de la quantité de joueurs, il faut viser un peu la qualité. Milicevic pourrait faire du bien mais dans une équipe qui n’est pas dominante, il n’a pas un profil idéal. Il va malheureusement devoir s’adapter à un jeu très défensif.
Il y a des manquements à certaines positions. Bushiri va peut-être régler une partie du problème mais ils ont notamment un gros souci en défense. C’est dur de demander aux jeunes de tenir la baraque quand ils jouent avec des gars plus vieux mais pas plus fiables qu’eux."

N. Ch.

equipe-eupen

Fil info