Le champion d’Europe Espoirs de duathlon avait une belle avance à l’arrivée

Le départ des Côtes de Saint-Georges est toujours magnifique dans la drève du château de Warfusée, surtout sous le soleil ! Peu de temps, néanmoins, pour le tourisme dans cette course très vallonnée et voyant toujours des athlètes en forme s’imposer. Ce fut encore le cas, dimanche, avec un Arnaud Dely particulièrement affûté. Il a mis presque deux minutes à Arnaud Renard, son challenger du jour. 

"Je suis encore dans mon pic de forme !" , avouait le récent champion d’Europe Espoirs de duathlon. "J’ai pris pas mal de repos après mon titre à Ibiza, et cette course signe un peu ma reprise. Le parcours me convenait assez bien et j’ai pu prendre dès l’entame de la course un rythme soutenu. J’ai gardé mon allure de bout en bout, sans me retourner. Pendant cet hiver, je participerai sans doute à quelques cross mais, surtout, je préparerai à fond ma saison de triathlon et de duathlon. J’aurai déjà un rendez-vous en mars, mais c’est en mai que les choses sérieuses vont débuter. Avec mon titre mondial et mon titre européen, il y aura sans doute un peu de pression qui sera davantage un levier vers une motivation supplémentaire. Appelons ça une pression positive !"

De manière honnête , Arnaud Renard avouait qu’il ne pouvait rien face à son adversaire du jour. 

"Quand je l’ai vu au départ, je savais qu’il serait au-dessus du lot. Il est très en forme et ça se voit. Je suis parti avec lui mais, après 500 m à peine, j’ai décroché en lui souhaitant bonne route. J’ai donc fait toute la course tout seul, en surveillant ma cadence sur ma montre. Le parcours n’est pas facile avec des côtes, et des descentes, et de nombreuses relances qui font toujours mal. J’ai surtout jaugé mon effort par rapport à Patrick Philippe (3e, NdlR) . Au 5e km, j’ai vu qu’il revenait sur moi et j’ai dû mettre un coup d’accélérateur pour le décrocher. Je voulais assurer ma deuxième place, ce qui n’est déjà pas si mal. En tout cas, un grand bravo aux organisateurs : c’était nickel !"