La 3e édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse débute ce samedi et se terminera le 18 octobre, à Buenos Aires, avec… 32 Belges dans 20 sports

Tout y est ! Le Village, les cérémonies, les compétitions, l’ambiance et, bien entendu, les fameux Anneaux. Ce samedi 6 octobre, débute, à Buenos Aires, la 3e édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse avec 32 Belges, tous âgés de 15 à 18 ans, dans 20 sports.

L’événement, initié par Jacques Rogge, Président de CIO, a pour objectif de préparer les jeunes sportifs à l’événement dont ils rêvent tous : les Jeux Olympiques. Les JOJ constituent une étape dans leur carrière où on parle plus d’expérience que de médailles.

"Nous ne fixons aucun objectif en terme de résultats !" lance Gert Van Looy, le chef de délégation belge. "L’essentiel est de se familiariser à l’ambiance olympique, très particulière et toute nouvelle pour nos jeunes sportifs. Certes, ils ont déjà participé à des compétitions internationales dans leur discipline. Ils s’y sont d’ailleurs, pour la plupart, qualifiés en vue de ces JOJ. Mais le cadre olympique dépasse de loin celui qu’ils connaissent. Il y a d’abord le fait de côtoyer des représentants d’autres sports dans une délégation bien plus large où ils apprennent à se connaître. Sur place, il y a l’aspect grandiose du Village olympique, de la cérémonie d’ouverture (qui, à Buenos Aires, aura lieu en ville, devant 300.000 spectateurs) et des installations."

12 jours de compétition, 32 sports au programme, 4.000 participants (pour 10.000 aux Jeux Olympiques…), les JOJ ont tout de mini-Jeux ! De quoi vraiment avoir, là-bas, des étoiles plein les yeux.

"Oui, mais pour performer, il faut pouvoir garder la tête froide. C’est pourquoi nous essayons d’anticiper tous les problèmes, toutes les questions. Notre staff comprend 28 personnes pour encadrer les jeunes tant au niveau sportif que médical. Sans oublier l’aspect humain."

Au-delà de l’aspect purement sportif (la Belgique a décroché cinq médailles, dont deux d’or, en 2010, à Singapour, et six en 2014, à Nanjing…), les Jeux Olympiques de la Jeunesse comporte une facette éducative importante aux yeux des instances olympiques.

"Il y a, en effet, un programme éducatif auquel tous les sportifs doivent participer pendant les JOJ ! L’objectif est de développer l’humain, réaliser qu’on peut réussir sa carrière sportive en même temps que ses études scolaires, évoquer l’hygiène de vie, sans parler du dopage, mais aussi découvrir d’autres personnes, d’autres cultures. Cet aspect éducatif figure parmi les objectifs incontournables des JOJ, à égalité avec la notion de performance sportive."

Lors des deux seules précédentes éditions, notre Team Belgium junior était composé d’une cinquantaine de sportifs à Singapour 2010 et d’une trentaine à Nanjing 2014…

Et beaucoup d’entre eux en ont conservé un excellent souvenir.

Henri en porte-drapeau


Le skipper Henri Demesmaeker aura l’honneur, ce samedi, lors de la cérémonie d’ouverture, de porter le drapeau belge. Quelque 4.000 sportifs vont ainsi donner le coup d’envoi de 12 journées olympiques mémorables sur la Plaza de Republica. "Je suis très content de pouvoir porter le drapeau", a indiqué Henri après avoir appris sa nomination. "Cela représente énormément. C’est un honneur pour moi de pouvoir représenter notre pays en portant notre drapeau. C’est une chance unique dont je compte profiter à fond."

Gert Van Looy, le chef de mission du Team Belgium: "Henri a fort mûri au cours des dernières saisons. Avec sa partenaire, Frédérique, il a su décrocher de beaux résultats sous la pression. Ils ont remporté les Championnats d’Europe et du Monde. Il a une grande maturité et une bonne résistance au stress."

Petit clin d’œil de l’histoire, le coach d’Henri Demesmaeker n’est autre que Sébastien Godefroid, médaillé d’argent aux Jeux d’Atlanta en 1996 et qui fut également, en 2008, à Pékin, le porte-drapeau de la délégation belge.

Pour la première fois, la cérémonie d’ouverture ne se tiendra pas dans un Stade olympique, mais bien dans un lieu public : la Plaza de la Republica où se trouve l’Obélisque, bâtiment le plus iconique d’Argentine. C’est également la première fois que la cérémonie d’ouverture sera accessible au grand public. Lors de la cérémonie d’ouverture des JOJ – comme pour les Jeux Olympiques – la tradition veut que la Grèce entre dans le stade en premier. Les autres pays suivent par ordre alphabétique dans la langue du pays organisateur, qui lui entre dans le stade en dernier.

La sélection

À Buenos Aires, il y a 32 Belges dans 20 sports…

  • Athlétisme (6) Maité Beernaert (Longueur),Elena Defrère (Disque), Mariam Oulare (100 m),Liefde Schoemaker (400 m),Myrthe Van Der Borght (Poids),Louis Vandermessen (2.000 m steeple).
  • Aviron (1) Caitlin Govaert (Skiff).
  • Badminton (1) Julien Carraggi (Simple/Double mixte).
  • Basket-ball (4) Sasha Deheneffe, Sam Hofman,Moussa Noterman, Ferre Vanderhoydonck (3x3).
  • Breakdance (1) Olivier Warner (Individuel/Mixte).
  • Équitation (1) Simon Morssinkhof (Saut d’obstacles).
  • Escalade (1) Lukas Franckaert (Combiné).
  • Escrime (2) Jolien Corteyn (Sabre/Mixte),Axelle Wasiak (Épée/Mixte).
  • Golf (2) Jean de Wouters d’Oplinter (Individuel/Mixte), Margaux Appart (Individuel/Mixte).
  • Gymnastique (1) Ward Claeys (Concours complet).
  • Judo (1) Alessia Corrao (-63 kg/Mixte).
  • Karaté (1) Quentin Mahauden (-68 kg).
  • Kayak (1) Jules Vangeel (K1 > Sprint/Slalom).
  • Roller (1) Jason Suttels (Sprint > 500 m, 1.000 m,Élimination > 5.000 m).
  • Taekwondo (1) Badr Achab (-73 kg).
  • Tennis (1) Arnaud Bovy (Simple/Double mixte).
  • Tir (1) Jérôme Son (Pistolet 10 m/Mixte).
  • Tir à l’arc (1) Senna Roos (Recurve individuel/Mixte).
  • Triathlon (2) Rik Malcorps (Sprint/Mixte),Hanne Peeters (Sprint/Mixte).
  • Voile (2) Henri Demesmaeker et Frédérique van Eupen (Nacra 15).

Comment voir les JOJ?

Les JOJ 2018 seront retransmis en intégralité sur la chaine youtube du CIO : Olympic Channel. La chaîne olympique consacrera une couverture complète: 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, entre le 6 et le 18 octobre, soit 550 heures de live en streaming sur l’ensemble des 149 sessions du programme. France Télévisions diffusera aussi les deux cérémonies, d'ouverture et de clôture, en direct sur France 4, ainsi qu'un magazine tous les soirs vers 23h : 60 minutes pour revivre les grands moments de la journée.

L'entrée en lice des Belges

En heure belge

Dimanche 07

  • 14h00 Badminton Simple H > Julien Carraggi
  • 15h00 Tennis Simple H > Arnaud Bovy
  • 15h30 Roller Sprint H 1.000 m > Jason Suttles
  • 16h00 Triathlon Finale F > Hanne Peeters
  • 19h00 Gymnastique H (par engins) > Ward Claeys
  • 20h50 Aviron Skiff F > Caitlin Govaert
  • 21h30 Roller Élimination H 5.000 m > Jason Suttles
  • 21h45 Breakdance Individuel H > Olivier Warner
  • 23h00 Badminton Double mixte > Julien Carraggi

Lundi 08

  • 14h00 Escrime Épée Individuel F > Axelle Wasiak
  • 14h00 Escalade Combiné H > Lukas Franckaert
  • 15h32 Judo -63 kg F > Alessia Corrao
  • 16h00 Triathlon Finale H > Rik Malcorps
  • 16h30 Roller Sprint H 500 m > Jason Suttles
  • 17h00 Voile Nacra 15 > Henri Demesmaeker et Frédérique van Eupen
  • 19h00 Équitation Saut d’obstacles > Simon Morssinkhof

Mardi 09

  • 13h30 Golf Individuel H > Jean de Wouters d’Oplinter
  • 13h30 Golf Indidivudel F > Margaux Appart
  • 14h00 Escrime Sabre Individuel F > Jolien Corteyn

Mercredi 10

  • 14h00 Basket-ball 3x3 H > Lettonie - Belgique
  • 14h00 Tir Pistolet 10 m H > Jérôme Son
  • 15h00 Judo Mixte > Alessia Corrao
  • 15h30 Escrime Mixte > Axelle Wasiak/Jolien Corteyn
  • 16h30 Basket-ball 3x3 H > Belgique - Kazakhstan
  • 19h15 Taekwondo -73 kg H > Badr Achab
  • 21h45 Breakdance Mixte > Olivier Warner

Jeudi 11

  • 16h00 Triathlon Relais mixte > Rik Malcorps/Hanne Peeters
  • 18h45 Tir Pistolet 10 m mixte > Jérôme Son
  • 19h35 Athlétisme Disque F > Elena Defrère
  • 20h25 Athlétisme Longueur F > Maité Beernaert
  • 21h50 Athlétisme 400 m F > Liefde Schoemaker
  • 22h00 Gymnastique H All-Around > Ward Claeys

Vendredi 12

  • 15h00 Tir à l’arc Recurve individuel H > Senna Roos
  • 15h00 Tennis Double mixte > Arnaud Bovy
  • 20h10 Athlétisme 2.000 m steeple H > Louis Vandermessen
  • 21h25 Athlétisme Poids F > Myrthe Van Der Borght
  • 21h30 Athlétisme 100 m F > Mariam Oulare

Samedi 13

  • 13h30 Golf Tournoi mixte > Jean de Wouters d’Oplinter/Margaux Appart
  • 14h00 Tir à l’arc Mixte > Senna Roos
  • 16h00 Kayak K1 Sprint H > Jules Vangeel

Dimanche 14

  • 16h30 Basket-ball 3x3 H Kirgistan - Belgique
  • 18h30 Basket-ball 3x3 H Belgique - Italie

Lundi 15

  • 19h30 Basketball Dunk H > Belgique

Mardi 16

  • 16h00 Kayak K1 Slalom H > Jules Vangeel

Jeudi 18

  • 14h00 Karaté -68 kg H > Quentin Mahauden

11

Les 11 médailles belges décrochées aux Jeux Olympiques d’été de la Jeunesse, créés en 2010.

Nankin 2014 (6)

  • Argent (2) : Indra Craen (Taekwondo/-49 kg), Luka Van Den Keybus (Gymnastique artistique/barre fixe)
  • Bronze (4) : Chloë Beaucarne (Athlétisme/100m haies), Jorre Verstraeten (Judo/-55 kg), Si Mohamed Ketbi (Taekwondo/-55 kg), Laura Roebben (Taekwondo/-55 kg)

Singapour 2010 (5)

  • Or (2) : Lola Mansour (Judo/-78 kg), Volley-ball Filles
  • Argent (1) : Toma Nikiforov (Judo/-100 kg)
  • Bronze (2) : Hermien Peters (Kayak/Sprint K1), Hockey Garçons