Le Braxgata accroche un bon point face au Racing

Braxgata - Racing 1-1


Sur une perte de balle de Luypaert, Truyens entrait dans le cercle, mais il ne parvenait pas à tirer. Le premier quart temps était assez animé dans les deux sens. Conor Harte avait le geste défensif idéal pour éviter un tir dangereux de Devis. Le premier quart était très pauvre en occasion. David Van Rysselberghe était le premier à toucher la balle, mais l'angle était quasi impossible. Dans la foulée, Clément glissait pour chiper une balle. Pour le moment, les défenses étaient redoutables. Une déviation de Berton n'était pas cadrée à la 12e minute. Woods concédait le premier pc à la 14e minute. Biekens avait bien joué le coup. La balle était mal stoppée. Le tir de Cayphas était contré. Hannes bloquait une accélération de Wegnez qui était entré dans le cercle.

Victor Wegnez provoquait la première carte à la 18e minute. Son accélération était stoppée par Biekens. Sur une perte de Luypaert, Boon remontait le terrain, mais le contre ne débouchait sur rien. Weyers, à son tour, se faufilait entre les défenseurs sans occasion. Une déviation de Garcia passait près du cadre. Le Racing montait en puissance. Boon était en position de tir, mais l'envoi était touché par un défenseur. Dominé le Brax réagissait avec Robinet dont l'envoi filait à côté. Sur le contre, Baart stoppait un centre de Boon. Le 2e pc était accordé par monsieur Duterme, tous du côté du Brax. Luypaert trouvait Boon sur la trajectoire de son sleep. Sur une perte de balle de Wegnez, Baart filait seul au but et se loupait devant Gucassoff. La première mi-temps s'achevait sur un 0-0 assez équilibré malgré des moments forts pour le Racing.

La deuxième mi-temps débutait avec une carte verte pour Wegnez qui n'était pas à 5 mètres sur une remise en jeu. Biekens concédait un premier pc pour le Racing à la 39e minute. Le sleep de Boon était dévié fautivement par Clément. Sur le re pc, Boon trompait Van Rysselberghe côté stick. Meurmans réceptionnait un long flick, mais son tir traversait le cercle. Gucassoff s'illustrait du gant. Devis manquait un contrôle qui aurait pu être intéressant. A la 46e minute, Magee recevait la balle dans le cercle et cadrait un tir (1-1).

Olivier Biekens faisait trembler le filet, mais son tir était parti hors du cercle. Le but était annulé. Le Brax tentait d'enflammer la rencontre en cette fin de 3e quart.

Le dernier quart temps était indécis vu la physionomie des 3 premiers quarts. Truyens récupérait une balle et l'envoyait vers Charlier qui ne pouvait la cadrer à la 53e minute. Sur la phase suivante, Boon l'envoyait en pleine transversale, mais Van Rysselberghe la détournait en provoquant un pc. Charlier la stoppait mal. Elle revenait vers Harte qui la centrait dans le tas. Tobias Biekens y allait aussi de son tir. Le Racing dominait de manière stérile. A la 63e minute, le Brax obtenait un pc fort discuté par Truyens. Luypaert testait le gant de Gucassoff. Wegnez forçait un pc à la 65e minute sur une énième accélération. Boon sleepait à côté. Le Racing poussait un peu pour forcer un autre pc. Harte tirait, mais le premier sorteur la déviait. Van Rysselberghe sortait l'arrêt décisif à la 68e minute sur un tir de Wegnez.

Ce point satisfait plus le Braxgata que le Racing.

Braxgata : Van Rysselberghe ; Clément, Hannes, Luypaert, Van Rysselberghe ; Adriaensen, Baart, T. Biekens ; Inglis, Robinet, Briels ; PuisLoots, Van Cleynenbreugel, O. Biekens, Devis, Magee.

Racing : Gucassoff ; Harte, Torras, Woods, Delavignette ; Truyens, Wegnez, Weyers ; Boon ; Charlier, de Chaffoy ; Puis Vanwetter, Cayphas, Meurmans, Garcia, Berton.

Les arbitres : MM. S. Duterme et X. Voet

Cartes vertes : 18e Biekens, 37e Wegnez

Les buts : 40e Boon sur pc (0-1), 46e Magee (1-1)


Le Léopold toujours à la recherche de sa première victoire

Gantoise - Léopold 3-3


Après une défaite d’entrée de jeu face au Waterloo Ducks, le Léopold se devait de réagir sur le terrain de la Gantoise ce dimanche. Bien positionnés, les Ucclois récupéraient plusieurs balles en début de match grâce à leur press qui gênait les hommes de Pascal Kina. Sur une récupération de balle, Baumgarten ouvrait le score d’une frappe limpide dans le petit filet opposé (11e, 0-1). La réponse gantoise arrivait quelques instants plus tard. Juan Saladino, comme il sait bien le faire, se jouait de la défense du Léo. Son centre en revers passait devant le gardien Romain Henet sans que personne ne la déviait.

Lors du deuxième quart-temps, les joueurs de Robin Geens se procuraient rapidement un pc mais Russell ne cadrait pas son slape. Quelques secondes plus tard, Tom Degroote avait l’occasion de doubler l’avance de son équipe mais le gardien gantois était à la parade. La Gantoise subissait le jeu et la pression imposée par le Léopold empêchait l’équipe visitée de jouer son jeu. Mais sur leur premier pc, les Gantois égalisaient via un slape de Tolini (30e, 1-1). Juste avant la mi-temps, Zimmer et Englebert avaient le 2-1 au bout du stick mais sans succès.

Au retour du vestiaire, la Gantoise semblait mieux dans la rencontre et allait le montrer rapidement. Après un travail sur le côté droit, Alan Sothern fixait Henet et ne lui laissait aucune chance (40e, 2-1). Le Léopold réagissait directement sur pc : Kane Russell envoyait un slape imparable et remettait les deux équipes à égalité (45e, 2-2). Les hommes de Robin Geens en remettaient une couche dans la foulée via Tanguy Zimmer (47e, 2-3). Le match devenait complètement fou et Tolini s’offrait un doublé sur pc (51e,3-3).

Lors des dernières 17 minutes 30 du match, les deux équipes montraient leur envie de gagner cette rencontre, créant des espaces en défense. Le Léopold allait avoir la possibilité d’inscrire son quatrième but sur pc mais la défense gantoise sortait la balle de justesse. Par deux fois, les Gantois étaient tout proches de surprendre les Ucclois mais la défense rayée tenait bon. La balle voyageait d’un camp à l’autre mais sans qu’aucune des deux équipes ne trouvait le chemin du but. La déception était, en fin de match, uccloise tant les occasions ont été nombreuses en fin de match. Le Léopold, tout comme la Gantoise, est toujours à la recherche de sa première victoire dans ce championnat.

La Gantoise : Santiago, Dubois, M. Deplus, Tolini, T. Deplus, Sanchez, Salis, Kina, Sothern, Tynevez, Saladino puis Bell, Chicote, Esquelin, Desimpel, de Borrekens.

Léopold : Henet, J. Verdussen, Forgues, Eaton, Russell, Brunet, Poncelet, De Trez, Degroote, Englebert, Cuvelier puis Thiéry, De Kepper, A. Verdussen, Zimmer et Baumgarten.

Les arbitres : MM. L. Dooms et R. Tinant.

Les buts : 11e Baumgarten (0-1), 30e Tolini sur pc (1-1), 40e Sothern (2-1), 45e Russell sur pc (2-2), 47e Zimmer (2-3), 51e Tolini sur pc (3-3).


Le Dragons émerge après la reprise

Antwerp – Dragons 1-3

Un derby nord-anversois, ça manquait à l’affiche la saison dernière et le public ne s’y était pas trompé, se déplaçant nombreux à Sint-Job. Et il ne fallait pas arriver en retard sous peine de manquer les deux premiers faits d’armes : un tir contré de Raes après une minute et, quasi sur la contre-attaque, Thibeau Stockbroekx qui prit toute la défense du Dragons de vitesse et arriva nez-à-nez avec Walter. Le gardien allemand sortit vainqueur du duel, mais le ton était donné.

Et de fait, il ne fallut pas plus de 6 minutes à van Wanrooij pour profiter d’une perte de balle de Noblett, hésitant en début de match, et fusiller Walter (1-0). Le Dragons réagit par une paire de pc improductifs, bien contrés par Gryspeerdt, mais sur le troisième, au quart d’heure de jeu, van Valburg sauva l’envoi de O’Donoghue sur la ligne mais Raes avait bien suivi et marqua au rebond (1-1).

L’Antwerp tenta de reprendre le contrôle du match et s’octroya à son tour une triplette de pc. Van Valburg fut contré, Stuve se heurta à Walter et le gardien allemand intervint encore devant van Valburg, se blessant au passage pour quelques minutes.

On s’acheminait vers un score égal à la mi-temps lorsque Tommy Willems partit en slalom dans la défense locale, avant d’être contré fautivement. Greg Uyttenhove n’eut même pas le temps de siffler stroke car déjà Raes avait à nouveau bien suivi et donné l’avance au Dragons, un peu contre le cours du jeu (1-2). Juste avant le repos, van Wanrooij en contre-attaque contrôla la balle difficilement et centra pour Hayde qui croqua sa reprise.

Les équipes étaient à peine remontées sur le terrain que Thibeau Stockbroekx, très actif tout au long du match, forçait un nouveau pc tiré par Stuve, que Walter sauvait spectaculairement.

Le Dragons ne fut cependant pas long à tirer la couverture à lui et à justifier a posteriori son avance. L’Antwerp n’eut plus voix au chapitre dans cette deuxième période et Walter ne fut plus inquiété qu’en toute fin de match sur une paire de pc campinois. Entre-temps, O’Donoghue avait mis un point final au match en convertissant en deux temps le sixième pc du Dragons. Le score aurait pu monter beaucoup plus vite, mais van Aubel, O’Donoghue et Denayer n’avaient pas cadré leurs envois. Précisons aussi qu’il n’y eut aucune carte dans ce derby où on nous annonçait la guerre : c’est suffisamment rare pour être souligné.

Antwerp : Gryspeerdt, M. Wouters, N. van Straaten, Machtelinckx, van Valburg, Ross, Rombouts, Verheijen, Stuve, Th. Stockbroekx, G. Stockbroekx, puis van Wanrooij, V. Wouters, Van der Putten, Hayde et Corthouts.

Dragons : Walter, Rubens, Noblett, Lootens, Denayer, O’DOnoghue, Uher, Shimmins, van Aubel, Raes, T. Willems, puis Luyten, L. Willems, Bakhuis.

Arbitres : MM. G. Boutte et G. Uyttenhove.

Les buts : 6e van Wanrooij (1-0) ; 15e Raes sur pc (1-1) ; 32e Raes (1-2) ; 65e O’Donoghue sur pc (1-3).

L'Orée laisse deux points contre le Beerschot

Orée - Beerschot 2-2

1re Domene (1-0), 33e Branicki (2-0), 37e (2-1), 62e Perez (2-2)


Nouveau carton pour le Watducks

Daring - Watducks 2-7

2e Ghislain (0-1), 17e Ghislain (0-2), 22e Van Straaten (0-3), 37e Hermans (1-3), 48e Van Straaten (1-4), 55e L. Capelle (1-5), 64e Vander Gracht (2-5), 66e (2-6), 68e (2-7)


L'Herakles écrase le White

White Star - Herakles 1-5

25e Haig (0-1), 32e (0-2), 55e Dykmans (1-2), 57e (1-3), 63e Creffier (1-4), 65e Da Costa (1-5)