Les Red Lions seront privés de leur accélérateur de jeu qui souffre d'une pneumonie. Le meilleur joueur FIH 2016 doit rentrer se faire soigner dans un hôpital en Belgique

La nouvelle sera confirmée officiellement par l'ARBH, mais il est acquis que John-John Dohmen a quitté son équipe à Bhubaneswar. Sa Coupe du monde s'est achevée brutalement avant le 3e match de la phase de poule. Le milieu souffre d'une pneumonie qui ne s'améliore pas du tout. Conscient du problème, Shane McLeod avait demandé au réserviste Augustin Meurmans de venir à Bhubaneswar dès mardi soir afin de le remplacer. Un premier communiqué de l'ARBH avait parlé de simple précaution alors que l'état du milieu de terrain ne s'améliorait pourtant pas suffisamment.

Jeudi soir, la nouvelle catastrophique est tombée. John-John Dohmen doit revenir au plus vite en Belgique afin de se soigner dans un hôpital. En Inde, l'hygiène, la qualité de l'air et les conditions de vie ne lui permettent pas de récupérer comme il faut. Dimanche dernier, il avait déjà dû cirer la banquette durant les 20 dernières minutes car il manquait d'énergie et de souffle. Ces derniers jours, malgré un repos total, il n'a pu enrayer la maladie.

La déception est terrible pour ce fidèle serviteur de la Belgique qui agit dans le milieu comme une plaque tournante et un accélérateur du jeu. Celui qui a été élu joueur de l'année par la FIH en 2016 a dû se résoudre à revenir au pays la mort dans l'âme. Il sera remplacé par Augustin Meurmans. Le mileu du Racing a pris l'avion seulement jeudi matin pour Bhubaneswar.

Alors que la phase de poule n'est pas encore finie, Shane McLeod a déjà dû appeler ses deux réservistes. Antoine Kina a remplacé Manu Stockbroekx alors qu'Augustin Meurmans tentera de remplacer au mieux John-John Dohmen. Avec Wegnez, Kina et Meurmans, le milieu belge a pris un solide coup de jeune.

Samedi, à 12h30, les Red Lions affrontent l'Afrique du Sud dans un match qui n'a plus beaucoup d'enjeu.