Le jeune champion belge termine troisième en Turquie dans l’un des tournois les plus importants de la saison

Thomas Detry a terminé à la troisième place le Turkish Airlines Open (European Tour) qui s’est disputé sur le parcours Regnum Carya (par 71) à Antalya. C’est, à nul doute, la plus remarquable performance de sa jeune carrière.

Au sommet de son art et d’une impressionnante régularité, le Bruxellois de 25 ans a signé, ce dimanche, un dernier tour exceptionnel, enchaînant notamment cinq birdies consécutifs entre les trous 12 et 16 ! A l’arrivée, il clôture l’épreuve à 15 sous le par grâce à quatre cartes sous le par (66, 70, 68 et 65), à deux coups de l’Anglais Justin Rose et du Chinois Haotong Li.

L’Open de Turquie, qui fait partie des Rolex Series, est l’un des tournois les plus importants – et les mieux dotés (7 millions de dollars) – de l’année. Il équivaut, quelque part, à un Masters 1000 en tennis. C’est dire si cette place sur le podium (ex-aequo avec l’Espagnol Otaegui) va permettre à Detry de faire un bond important dans sa carrière.

Depuis ses débuts professionnels en juin 2016, le champion belge ne cesse de progresser à tous les niveaux : technique, physique et mental. Cette année, il a passé la plupart des cuts sur le circuit européen, collectionnant les places d’honneur. Sa performance à Antalya, dans une épreuve réunissant l’élite européenne, confirme cette implacable montée en puissance.

Avec un million de dollars de gains en 2018, le protégé de Michel Vanmeerbeek et Jérôme Theunis se positionne désormais dans le Top 35 à la Race to Dubaï, équivalent de l’Ordre du mérite européen. Et il se rapprochera, ce lundi, du Top 100 mondial. Aux yeux de tous les observateurs, sa première victoire sur l’European Tour n’est désormais plus qu’une question de temps.

Nicolas Colsaerts a terminé ce Turkish Airlines Open à la 14è place et Thomas Pieters (qui avait battu le record du parcours avec une carte de 62 samedi) à la 18è. Le golf belge respire décidément la grande forme !