La structure française historique va se retirer de l'eSport à la fin de l'année 2018 pour se concentrer sur son rôle de média gaming et eSport.

Figure historique de l'eSport en France, Millenium a révolutionné le gaming compétitif chez nos voisins à coup d'investissements, de nombreux rosters et de résultats mondiaux exceptionnels pour une "petite" structure. Mais, à l'heure actuelle, suivre l'évolution de l'eSport demande des fonds particulièrement importants. Trop donc pour Millenium, qui appartient au groupe Webedia, et qui va dorénavant se concentrer sur son rôle de média, rôle historique de ce site créé en 2002.

C'est Cédric Page, fondateur de Millenium, qui a annoncé la triste nouvelle dans un communiqué, rappelant que "les plus grands joueurs français" ont concouru sous les couleurs mauve et blanc de la structure, permettant à celle-ci de devenir "le club le plus titré de France".

Voici un aperçu du palmarès de Millenium:

  • Vainqueur des WCS Spring 2016 sur SC2 (ShoWTime) et WCS S3 en 2015 (Lilbow)
  • Double Champion d’Europe 2016 sur Call of Duty (Tommey, Swanny, Jurd, MadCat)
  • Champion du monde 2016 d’Hearthstone (Pavel)
  • Participation aux LCS EU en 2014 (Kev1n, Araneae, Kerp, Creaton, Jree)
  • Quadruple champion de France de League of Legends (2016 et 2017)
  • Dreamhack Winter Starcraft II en 2014 (ForGG)
  • Victoire de l'ESWC 2011 (Stephano)
  • Des victoires en Dreamhack sur League of Legends, Rainbow Six et FIFA.
  • De nombreux titres nationaux

Mais le retrait de la compétition de la marque Millenium ne signifie pas la fin du site, loin de là. Les ambitions sont d'ailleurs très hautes pour Cédric Page: "Dès 2019, le site et ses réseaux sociaux seront déployés en 7 langues et sur 4 continents, pour faire de Millenium un réseau mondial dédié au hardcore gaming."

Avec cet arrêt, ce sont également des dizaines de joueurs professionnels qui vont devoir se trouver un nouveau club. En effet, Millenium était présent sur de nombreux jeux compétitifs (FIFA, Call of Duty, League of Legends, Rainbow Six Siege, Fortnite, Hearthstone...). Parmi eux, plusieurs belges dont Teeqzy (Fortnite), THZ (PUBG) ou encore Risze (Rainbow Six Siege).