Comme attendu, Nafissatou Thiam et Koen Naert ont remporté, ce samedi, le Spike d'or couronnant les meilleurs athlètes belges de l'année à l'issue d'une saison 2018 exceptionnelle pour notre athlétisme. Avec six succès (consécutifs), la Namuroise, championne d'Europe de l'heptathlon à Berlin, rejoint l'ex-sprinteuse Kim Gevaert au palmarès d'un scrutin où Jonathan Sacoor (4e du général) et Elise Vanderelst figurent en tant qu'Espoirs de l'année, les Belgian Tornados, champions d'Europe eux aussi, étant bien sûr consacrés en tant qu'Equipe de l'année.

L'absence de Nafi Thiam n'est pas passée inaperçue, ce samedi après-midi, au Stayen de Saint-Trond où l'athlète, retenue par d'autres activités, était représentée par son entraîneur, Roger Lespagnard. La lauréate avait toutefois pris la peine d'enregistrer un message vidéo.

Koen Naert, lui, était bel et bien présent dans le Limbourg à la veille de sa compétition de reprise au semi-marathon de Bruges. Et le Roularien, titré sur marathon l'été dernier, se disait « très honoré » de figurer au palmarès.

« C'est une belle reconnaissance », sourit l'athlète de 29 ans. « L'année passée, je me souviens avoir dit à ma femme : je veux gagner un Spike, juste une fois dans ma carrière, peu importe la couleur. Cela aurait déjà suffi à mon bonheur et ici, je gagne le plus beau des prix, c'est fantastique. Il y a eu vraiment beaucoup de performances de qualité, cette année, aux championnats d'Europe mais aussi dans les catégories de jeunes. Je pense qu'on est parti pour quelques très belles années. »

Le marathonien estime avoir bien digéré sa performance et son titre européen, lui qui a pris trois semaines de « repos relatif » et consacré cette période aux différentes sollicitations médiatiques qui ont suivi. « Certains m'ont conseillé de courir un peu pour l'argent en ce début de saison mais je ne veux rien changer à mon planning parce que je suis champion d'Europe », dit-il. « Tout ce que je veux, c'est être un bon ambassadeur pour mon sport et ma présence au semi de Bruges, qui se court ce dimanche à côté de chez moi et fera plaisir à beaucoup de gens, s'inscrit dans cette philosophie. Je le ferai à l'aise, mais bien sûr, j'espère gagner l'épreuve ! »

Ceci dit, son prochain grand objectif se situe en avril 2019 au marathon de Rotterdam. Et pourquoi pas améliorer son chrono de 2h09.51 ? « La compétition de Berlin n'était pas idéale pour le chrono, alors oui, j'ai encore beaucoup de marge de progression », assure-t-il. « J'ai un chrono en tête mais je vais le garder pour moi... »

Le palmarès 2018

HOMMES

Spike d'or :

1. Koen Naert 117 pts ;2. Bashir Abdi 60 pts ; 3. Kevin Borlée 42 pts ; 4. Jonathan Sacoor 15 pts ; 5. Jonathan Borlée 5 pts.

Espoir :

1. Jonathan Sacoor 36 pts ; 2. Eliott Crestan 3 pts ; 3. Dieter Kersten 1 pt.

FEMMES

Spike d'or :

1. Nafissatou Thiam 123 pts ; 2. Hanne Claes 66 pts ; 3. Eline Berings 48 pts ; 4. Hanne Maudens 8 pts ; 5. Noor Vidts 1 pt.

Espoir :

1. Elise Vanderelst 39 pts ; 2. Noor Vidts 2 pts ; 3. Claire Orcel -.

ÉQUIPE

Belgian Tornados

(Kevin Borlée, Jonathan Borlée, Dylan Borlée, Jonathan Sacoor, Julien Watrin, Robin Vanderbemden)