La fédération russe d'athlétisme (IAAF) a suspendu cinq athlètes à la suite d'infractions liées au dopage.

Parmi eux, figure la lanceuse de marteau Tatyana Kachegina, a annoncé la fédération jeudi. Kachegina a été testé positif à quatre médicaments, y compris les stéroïdes anabolisants turinabol et stanozolol. Elle est suspendue quatre ans.

Trois autres athlètes ont été interdits pour des contrôles antidopage positifs et un autre a été sanctionné pour avoir refusé de donner un échantillon.

Les cinq suspendus ne figurent pas parmi les athlètes russes autorisés par la fédération internationale (IAAF) à participer aux compétitions internationales.

La généralisation du dopage dans le pays a conduit la Russie à être suspendue par l'instance dirigeante de l'athlétisme de l'IAAF en 2015.

L'Agence mondiale antidopage a récemment rétabli l'Agence russe antidopage (RUSADA) après une période de suspension de trois ans.