Suspense à tous les niveaux au terme d'un Rallye d'Espagne super passionnant d'un bout à l'autre. 

Grâce à un choix de pneus audacieux ce matin, Sébastien Loeb (Citroën) s'impose pour la 9e fois en Espagne. Deuxième, Sébastien Ogier (Ford) a tout tenté pour s'imposer, en vain. Quatrième après avoir tapé une pierre dans la Power Stage, Thierry Neuville perd la tête du championnat du monde pour trois points face au Français. Revenu à la 6e place suite à la crevaison de Jari-Matti Latvala, Ott Tanak est encore mathématiquement (23 points de retard) en lice pour le titre mondial, dans trois semaines en Australie.