Ogier 2e à 3.6. Deux unités bonus seulement pour Neuville.

Pour la première fois depuis sa création, la Power Stage ne s'est pas disputée lors de la dernière spéciale du Wales Rally GB, mais bien lors de la 2e spéciale du jour, sur les 14,7 km de Gwydir.

En lutte pour la victoire, sa première depuis la Suède en février 2016, un Jari-Matti Latvala déchaîné et vraiment déterminé y a signé le meilleur temps, soit l'équivalent de cinq points bonus, mais il a surtout pris la tête de l'épreuve 3.6 devant Sébastien Ogier alors qu'il reste trois spéciales à disputer.

« J'ai tout donné, j'ai cru taper à plusieurs reprises, mais c'est passé, » admettait le pilote Toyota devançant dans cette spéciale son équipier Ott Tanak de huit dixièmes, ce qui signifie que l'Estonien, grand malchanceux de la journée d'hier (il a abandonné alors qu'il avait course gagnée), ramènera quatre unités du Pays de Galles. Une maigre consolation.

Troisième de la Power Stage, Seb Ogier n'avait « pas le bon feeling pour attaquer au maximum ». Mais il a tout de même pris une unité à Thierry Neuville seulement 4e après avoir ouvert la route, Esapekka Lappi s'adjugeant le dernier point bonus.

« J'ai fait ce que j'ai pu avec ce que j'ai en mains, » a déclaré notre compatriote. Une critique déguisée concernant une Hyundai pas assez performante sur cette épreuve si l'on compare avec les Toyota. « Je ne vais pas avoir trop de points avec cela. »

Effectivement seulement deux. Mais il en a peut-être gagné sept par rapport à Ogier si Latvala parvient à rester devant le Français jusqu'à l'arrivée.

Thierry Neuville lui est toujours en huitième position, mais à moins de neuf secondes de la 5e place de Mads Ostberg. Les dix points de la 5e place restent donc jouables.

Rappelons que pour marquer les points de cette Power Stage, les concurrents devront toutefois obligatoirement terminer la journée et le rallye. En cas d'abandon sur l'une des trois dernières spéciales, leur chrono sera annulé et les concurrents derrière eux dans la Power Stage monteront d'un cran.