Un retour qui fait plaisir, Breen, Paddon et Ostberg en quête de volant pour 2019

La nouvelle que nous vous annoncions déjà la semaine dernière a été confirmée aujourd'hui par Autosport.com. Viré après le Portugal par Citroën, Kris Meeke effectuera l'an prochain son retour en WRC pour remplacer un futur pilote... Citroën. Comme cela circule déjà depuis le Rallye d'Allemagne, Esapekka Lappi sera le futur équipier de Sébastien Ogier au sein de l'équipe française. L'annonce officielle est prévue le 18 octobre, soit jeudi de la semaine prochaine. Et dans la foulée, Toyota confirmera le nom de son remplaçant, Kris Meeke. Avec Ott Tanak et Jari-Matti Latvala, l'équipe Toyota aura encore plus d'allure même si les rivalités internes seront sans doute exacerbées.
Même s'il a cassé pas mal de voitures, on n'oubliera pas non plus que Kris Meeke a remporté cinq rallyes au volant d'une Citroën pas toujours au point et qu'il est capable, dans un bon jour, de rivaliser avec les trois ténors du WRC actuels que sont Thierry Neuville, Ott Tanak et Sébastien Ogier.
On peut dès lors regretter que Malcolm Wilson n'ait pas eu les moyens de lui faire une bonne proposition car Ford risque de se retrouver bien démuni l'an prochain. Pour l'instant, seul Teemu Suninen est certain de rester. Elfyn Evans, mais aussi Craig Breen (en balance avec Meeke chez Toyota), Mads Osberg et Hayden Paddon sont toujours actuellement sans contrat pour la prochaine saison. Mais il ne reste apparemment plus qu'un ou deux volants chez Ford et un demi chez Hyundai.