Course anonyme pour le Belge sur le circuit de Suzuka

Au vu des piètres performances de sa McLaren, Stoffel Vandoorne ne pouvait qu'espérer profiter d'une course à rebondissements pour se rapprocher des points. De miracle, il n'y en a pas eu pour le Coutraisien qui termine 15ème après avoir profité des quelques abandons. Dans son malheur, Stoffy peut se dire que son équipier Fernando Alonso a fait à peine mieux.

"Ce fut tout sauf une course formidable pour nous", indique Vandoorne. "Nous avons été en difficulté dès le début de la course et notre rythme de course était insuffisant pour lutter contre nos rivaux. J’étais plus passager du Grand Prix qu’autre chose. En fait, j’ai réalisé le maximum que je pouvais espérer aujourd’hui. J’ai néanmoins connu quelques améliorations en fin de course. En profitant de la dégradation des pneus avantageuse pour nous, j’ai pu me battre avec d’autres pilotes et à tenir en respect quelques uns."

Et dire que le mieux pour cette monoplace au nom ronflant qu'est la McLaren est une 15ème place, à plus d'un tour des leaders, c'est très inquiétant.