Prestation cinq étoiles du Français qui devance Adrian Fernémont et Cédric Cherain.

Rien n'y aura fait, pas même un bris d'amortisseur. En tête de l'épreuve dès la 2ème spéciale, Stéphane Lefebvre n'a rien lâché pour remporter le Rallye du Condroz 2018. Après avoir échoué à la deuxième place lors de ses deux dernières apparitions, le Français s'impose en bord de Meuse à sa 4ème tentative. Le pilote Citroën Racing aura signé un total de huit scratches au volant de la nouvelle C3 R5 flanquée du numéro 3. Malgré le nombre écrasant de Skoda Fabia R5, la nouvelle chevronnée décroche un succès de prestige en bord de Meuse.

Meilleur concurrent régulier du Championnat de Belgique des Rallyes, Adrian Fernémont n'a pas fait dans la demi-mesure. Forçant constamment Lefebvre à attaquer, le pilote à la Skoda n°5 couvée par Racing Technology n'échoue qu'à 14 secondes du pilote officiel de Satory. Le vainqueur du Spa Rally, qui avait échoué au pied du podium il y a un an, s'est payé le luxe de devancer d'autres gros calibres qui ont également fait le choix de la marque tchèque et a marqué cette édition 2018 de son empreinte.

Malgré la grosse attaque de Vincent Verschueren (Skoda Fabia n°46) dans les dernières spéciales, Cédric Cherain (Skoda Fabia n°2) sauve in extremis la troisième place. Le vainqueur de l'édition 2015 n'a devancé que pour 6 secondes le champion 2017 du BRC.

Auteur d'une prestation mitigée, Kevin Demaerschalk (Citroën C3 n°16) devait compléter le Top 5 mais a reçu une pénalité de 20 secondes pour être arrivé en retard sur le podium ce matin. Il est finalement classé 7ème et est devancé par Ghislain de Mévius (Skoda Fabia n°8) et Cédric De Cecco (Skoda Fabia n°11), très performant ce dimanche. En lice pour le Top 5 après avoir signé deux scratches ce matin, Xavier Baugnet (Citroën C3 n°17) termine finalement 8ème. Xavier Bouche (Skoda Fabia n°12) et Olivier Collard (Skoda Fabia n°10) entrent dans les dix premiers.

Vingtième place absolue et victoire en deux roues motrices pour Manu Canal-Robles (Citroën DS3 R3T n°43). Chez les Juniors, Gilles Pyck (Peugeot 208 R2 n°32) décroche la timbale et s'impose face à Niels Reynvoet (Ford Fiesta R2 n°31).

Classement final: 1. Lefebvre-Portier (Fra-Citroën C3 R5) en 1:46:55.7 ; 2. Fernémont-Maillen (Skoda Fabia R5) à 14.2 ; 3. Cherain-Cuvelier (Skoda Fabia R5) à 26.9 ; 4. Verschueren-Prévot (Skoda Fabia R5) à 32.7 ; 5. De Mévius-Jalet (Skoda Fabia R5) à 1:50.1 ; 6. De Cecco-Humblet (Skoda Fabia R5) à 1:53.6 ; 7. Demaerschalk-Vanneste (Citroën C3 R5) à 2:06.8 ; 8. Baugnet-Leyh (Citroën C3 R5) à 2:07.8 ; 9. Bouche-Jamar (Skoda Fabia R5) à 2:43.5 ; 10. Collard-Borlon (Skoda Fabia R5) à 3:11.3 ... 20. Canal Robles-Jadot (Citroën DS3 R3T), 1e 2RM, à 9:33.1 ...27. Pyck-Mourisse (Peugeot 208 R2), 1e Junior, à 14:34.0 ; etc.