Gregor Grant Award pour notre compatriote mis à l'honneur aux côtés des Hamilton, Ogier et Leclerc.

Jacky Ickx, plus grand pilote belge de tous les temps, a encore reçu une récompense honorifique ce week-end lors des Autosport Awards, une cérémonie considérée comme les Oscars du Sport Automobile Mondial.

Alors que Lewis Hamilton a logiquement été primé comme le « Pilote de l'année » au niveau international et bien sûr Britannique, que Sébastien Ogier a décroché sans surprise la palme en rallye et que Charles Leclerc s'est imposé pour la deuxième année comme le meilleur « rookie » (cette fois en F1 après la F2), un Belge est monté sur la scène.

Six fois vainqueur des 24H du Mans, deux fois vice-champion du monde de F1 avec huit succès, sacré en Canam et en championnat du monde d'endurance sans oublier une victoire sur le Dakar 1983, Jacky Ickx a reçu un « Gregor Grant Award » pour l'ensemble de son oeuvre et d'une carrière exceptionnelle.

Notre plus grand ambassadeur mondial s'est alors lancé dans un long discours dont il a le secret, retenant toute l'attention de l'auditoire.

Il a notamment insisté sur l'importance de la sécurité : « A mon époque, on partait le vendredi sur un week-end de course et on ne savait pas si on allait rentrer le lundi. Aujourd'hui, les choses ont changé et c'est tant mieux. Les voitures et les circuits sont beaucoup plus sécurisants. Cela reste un sport dangereux bien sûr, mais qu'on peut pratiquer en prenant nettement moins de risques. »

Il a aussi rappelé qu'il « n'a pas fait le métier qu'il souhaitait. J'aurais voulu être jardinier ou gardien dans une grande équipe de football. Au lieu de cela, je suis devenu pilote. Ce sont les hasards de la vie, les rencontres et le timing qui décident de votre destin."