Le Coutraisien a achevé l'unique séance d'essais qu'il a pu disputer au dernier rang.

Il ne faut pas espérer grand chose des McLaren sur le circuit de Suzuka, un tracé qui est tout sauf adapté pour elles. Contraint de rester dans le garage au matin pour laisser son baquet à son futur remplaçant Lando Norris, Stoffel Vandoorne a achevé la 2ème séance d'essais libres au 20ème et dernier rang. Le Belge a dû une nouvelle fois jouer les cobayes pour son équipe.

Son seul lot de consolation est que son équipier Fernando Alonso a fait à peine mieux avec le 17ème temps. "Sachant que je n'ai eu droit qu'à une seule séance d'essais contre deux pour les autres pilotes, je ne pouvais pas espérer de miracle ce vendredi.", indique Stoffel. "Mon objectif lors de cette session était de mettre tous les éléments nécessaires ensemble afin de démarrer le meeting correctement. Je m'en suis tenu à recueillir des informations pour les équipes et j'ai essayé les différents types de pneus pour les qualifications et pour la course."

Stoffy est conscient qu'il ne fera que de la figuration si des faits de course ou la météo ne s'en mêlent pas. Il espère dès lors que les vannes célestes s'ouvriront pour lui permettre de réaliser un petit exploit sur ce circuit de Suzuka qu'il chérit tant. "La pluie est annoncée demain et j'espère que cela jouera en ma faveur", ajoute-t-il. "C'est ma seule chance pour moi de signer un résultat un minimum potable."