Lewis Hamilton (Mercedes) devra encore attendre au moins une semaine avant de s'adjuger un 5e titre de champion du monde de Formule 1.

 Le Britannique a terminé 3e du GP des Etats-Unis dimanche, juste devant l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), un écart insuffisant pour être sacré au terme de cette course remportée par le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari).

"Toutes mes félicitations à Kimi Räikkönen, qui n'a fait aucune erreur et a pris un très bon départ", déclare Lewis Hamilton. "Max Verstappen aussi a fait du très beau travail. A la fin, il souffrait avec ses pneus. J'espérais faire mieux, mais au moins on a pu batailler. Je ne sais pas trop ce qu'il s'est passé avec notre stratégie. Collectivement, en tant qu'équipe, nous n'avons pas réussi la meilleure performance. Il va falloir se regrouper pour discuter de ce qu'il s'est passé. Ca a été une belle bataille avec Ferrari, qui est revenue à notre niveau (après trois courses sans, ndlr) et ça va continuer de l'être."

Sebastian Vettel a donc retardé le sacre attendu d'Hamilton. "Après l'accrochage (avec Daniel Ricciardo au premier tour, ndlr), j'ai dû remonter. Qu'est-ce que je pouvais faire d'autre ? J'espérais revenir ou qu'une voiture de sécurité arrive. Ca n'est pas le résultat que j'espérais et qu'on pouvait obtenir. Heureusement, ça a marché pour Kimi Räikkönen", dit l'Allemand.

Kimi Räikkönen s'est imposé pour la première fois depuis cinq ans. "Ca a été un bon week-end. J'ai pris un bon départ. Il y a eu de la bagarre. Mes pneus n'étaient pas en très bon état à la fin mais j'ai tenu bon. Cela faisait longtemps (114 GP qu'il n'avait pas gagné, ndlr) mais voilà, c'est fait ! Je suis heureux mais on fêtera cela plus tard. Ce genre de course, c'est ce que tout le monde veut voir en F1", avance le Finlandais.