Stoffel Vandoorne (McLaren) sera pénalisé sur la grille de départ du Grand Prix de Russie dimanche pour avoir changé sa boîte de vitesses avant le délai autorisé de six courses consécutives.

Vandoorne a écopé de la pénalité automatique de cinq places prévue par le règlement mais ne recule, finalement, que de la 14e à la 15e place sur la grille.

"Au Grand Prix de Russie 2018, cinq voitures ont été sanctionnées d'un +départ en fond de grille+. Elles doivent donc occuper les cinq dernières places sur la grille", expliquent les commissaires de course.

"De ce fait, les commissaires ont décidé que la voiture N.2 (la McLaren de Vandoorne, NDLR) doit s'élancer immédiatement devant le groupe de cinq voitures devant occuper le fond de la grille", écrivent-ils.

L'Espagnol Fernando Alonso (McLaren) et les deux pilotes Toro Rosso, le Français Pierre Gasly et le Néo-Zélandais Brendon Hartley, ont été sanctionnés ce week-end pour avoir changé de moteur au-delà de la limite autorisée par saison.

Les Red Bull de l'Australien Daniel Ricciardo et du Néerlandais Max Verstappen l'ont été pour les mêmes raisons, ainsi que pour un changement de boîte de vitesses. Verstappen a en outre écopé de trois places de pénalité pour ne pas avoir ralenti sous drapeau jaune en qualifications.

"Nous considérons qu'une voiture sur laquelle n'a été remplacé qu'un seul élément moteur ou la boîte de vitesses ne devrait pas être placée (sur la grille) derrière celles qui ont bénéficié de plusieurs changements", poursuivent les commissaires.