Fernando Alonso en a terminé avec la Formule 1, le pilote espagnol a décidé de se mettre en retrait disputant sa dernière course dimanche à Abou Dhabi avec la McLaren. Il a terminé 11e.

"Ce week-end sera toujours dans mon coeur. Il y a eu tant de belles choses préparées pour moi par la Formule 1, par mon équipe et par les fans. J'ai été extrêmement occupé et je n'ai pas eu le temps de réfléchir à ce qui se passait. Merci aussi à Lewis (Hamilton) et Sebastian (Vettel) pour ce beau dernier tour ensemble", a commenté Fernando Alonso, 12e au championnat du monde avec 50 points. "C'était très émouvant. J'ai beaucoup de respect pour eux, ce sont de grands champions et je me sens très privilégié d'avoir couru avec eux pendant la majeure partie de ma carrière. Aujourd'hui, c'était une bonne course, axée sur la gestion des pneus, l'économie de carburant et la lutte pour les points jusqu'au dernier tour. Tout au long de ma carrière, j'ai toujours lutté, parfois dans des voitures compétitives, parfois non, mais je n'ai jamais abandonné. Je suis fier de ce que j'ai accompli et d'avoir couru pour les meilleures équipes du monde. Merci à mes fans et à tous ceux qui m'ont suivi au cours des 18 dernières années. J'ai ressenti beaucoup de soutien et de respect pour moi et c'est quelque chose que je prends très au sérieux. Je me sens honoré. Mais je n'arrête pas la course. J'adore le sport automobile, alors ne faites pas une croix sur moi!"

Double champion du monde (2005 et 2006 avec Renault), Fernando Alonso met ainsi un terme à 17 années en Formule 1. A 37 ans, l'Espagnol a remporté 32 victoires, réussi 22 poles position et est monté à 97 reprises sur le podium. Il aura pris part à 312 Grand Prix. Outre ses deux titres mondiaux, dont celui de 2005 qui le sacrait comme le plus jeune pilote de l'histoire chamion du monde, Alonso a été vice-champion du monde à trois reprises (2010, 2012 et 2013 à chaque fois sur Ferrari).

Il avait disputé sa première course en F1 avec Minardi le 4 mars 2001 au Grand Prix d'Australie. Il aura roulé ensuite pour Renault (2003-2006 et 2008-2009), McLaren une première fois en 2007, pour Ferrari de 2010 à 2014 avant de revenir chez McLaren en 2015.