Rien n'est encore joué pour la victoire sur cette édition 2018 du Rallye du Condroz.

Les rescapés de ce 45e Rallye du Condroz ont repris la route ce matin sur le coup de 7h57. Par des températures glaciales mais sous un beau soleil, Cédric Cherain (Skoda Fabia n°2), Vincent Verschueren (Skoda Fabia n°46) et Xavier Baugnet (Citroën C3 n°17) étaient les mieux réveillés en prenant à leur compte les premiers passages dans Héron, Villers-le-Bouillet et Wanzoul.

Guère de changement au sommet de la hiérarchie puisque Stéphane Lefebvre (Citroën C3 n°3) est toujours leader. Mais le Français n'est pas dans un fauteuil puisqu'il ne possède qu'une avance de 16.1 secondes d'avance sur Adrian Fernémont (Skoda Fabia n°5). Le Top 4 se tient même en 35 secondes puisque Cédric Cherain et Vincent Verschueren ne sont respectivement qu'à 30.5 et 34.9 du leader. Le Fléronnais a pris le meilleur sur le champion de Belgique 2017 ce matin.

Autant dire que la moindre approximation d'un de ces quatre protagonistes pourrait avoir des répercussions dans la hiérarchie.

Le Top 10 est complété par Ghislain de Mévius (Skoda Fabia n°8, +1:28.2), qui a un peu manqué de rythme, Xavier Baugnet (+1:34.0), Kevin Demaerschalk (Citroën C3 n°16, +1:36.7), Cédric De Cecco (Skoda Fabia n°11, +1:39.6), Xavier Bouche (Skoda Fabia n°12, +2:03.0) et Olivier Collard (Skoda Fabia n°10, +2:19.4).

Après l'ES13 de Wanzoul, il restera encore sept spéciales à disputer.