Salaire net d'impôts, primes à la performance défiscalisées, voyage en jet privé,... Kylian Mbappé avait listé une série d'exigences personnelles (et non des moindres) lors de sa signature au PSG en 2017.

Pétri de talent, Kylian Mbappé est - à juste titre, même s'il faudra confirmer - souvent comparé aux génies que sont Messi et Ronaldo, ou encore au Roi Pelé. Premier joueur à passer la barre des 10 buts inscrits en équipe de France avant l’âge de 20 ans, co-titulaire de deux titres de champion de France, et auréolé d’une victoire à la Coupe du monde, le jeune français forme au PSG, avec Neymar, Cavani et Di Maria, une des lignes d'attaque les plus impressionnantes d'Europe.

Le coéquipier de Thomas Meunier a rejoint le club parisien en grande pompe à l'été 2017. Prêté "gratuitement" un an dans un premier temps pour satisfaire les règles du fair play financier, le coût de son passage en provenance de Monaco se chiffre à 180 millions d'euros. Le deuxième transfert le plus cher de tous les temps derrière un certain... Neymar (222 millions d'euros, NDLR).

Des documents obtenus par Der Spiegel et ensuite analysés par Mediapart et les membres du réseau EIC à l'origine des Football Leaks révèlent aujourd'hui de nouvelles informations sur ce transfert. On apprend notamment que le PSG et Monaco se sont arrangés pour ne pas payer d’impôts sur la transaction. Le super-agent Jorge Mendes aurait par ailleurs touché 9 millions d’euros via des contrats pour un travail nébuleux alors qu'il ne représente pas le joueur... C'est le père de Kylian, Wilfried Mbappé, qui gère la carrière de son fils.

Au moment de sa signature, le joueur avait également posé ses propres exigences. Il demande 55 millions d’euros au PSG : 5 millions de prime à la signature et un salaire de 50 millions d’euros jusqu’au terme du contrat. Le tout net d’impôts ! Mais ce n'est pas tout... Le Français voulait notamment qu’un titre de ballon d’or fasse aligner son salaire sur celui de Neymar (30 millions net par an), que ses primes à la performance soient défiscalisées et que le club lui octroie 50 heures par an de voyages en jet privé ! Le PSG a rejeté ses demandes, mais Mbappé a tout de même obtenu une indemnité supplémentaire de 30.000 euros par mois pour financer ses frais de logement et de personnel.

Les documents Football Leaks révèlent en outre que l’oligarque russe Dmitri Rybolovlev, propriétaire de l'AS Monaco depuis 2011, est le principal bénificiaire du transfert... et non l'ASM. Le président a injecté la bagatelle de 332 millions d’euros dans le club et compte bien récupérer le solde. En novembre 2017, le directeur financier du club écrivait qu’il est prévu que les versements du PSG concernant l’indemnité de transfert fixe de 145 millions iront presque intégralement dans la poche du propriétaire.

Un beau retour sur investissement pour l'oligarque donc, qui ne remontera pas le moral des supporters monégasques dont le club s'est encore un peu plus enfoncé dans la crise hier avec la défaite 0-4 en Ligue des Champions face au club de Bruges.