Exclu après deux avertissements, Vranjes sera suspendu pour la réception de Fenerbahçe le 25 octobre.

Le défenseur peut néanmoins compter sur le soutien de Bubacarr Saneh.

"On a bien joué durant 20 minutes puis tout a changé. On s’est compliqué le match. Même à 10 contre 11, on a essayé de faire la différence. Même après le penalty, on jouait bien. Il y avait de la mentalité. On s’est bien battu. La crise ? Je n’ai pas ce sentiment. Nous bossons dur sur le terrain. C’est difficile quand tu ne gagnes pas car les pensées sont négatives. Il faut aussi un peu de chance et si elle n’est pas là, tu as beau forcer, ça ne passe pas. Je ne suis pas fâché sur Vranjes. Cela peut arriver. Il ne faut pas enfoncer un équipier. Nous devons continuer à bosser pour les prochains matches. Nous continuons à soutenir le coach. Nous croyons en lui."