La défaite était dure à avaler pour tous les Anderlechtois mais encore plus pour Antonio Milic, le Croate. "Et en plus, j’ai joué à Hajduk Split, le grand rival du Dinamo. Ce match était vraiment particulier pour moi. Je n’avais pas bien dormi la veille du match, tellement je voulais le réussir. Cette défaite me fâche vraiment."

L’ancien Ostendais avait du mal à expliquer cette 4e défaite en 19 jours. "La manière dont on prend les buts et la carte rouge, c’est incroyable. On avait pourtant bien commencé le match mais un moment de déconcentration et tout tombe à l’eau. Ça ne doit pas arriver. Ce sont vraiment de grosses erreurs. On essaie de revenir avec de bonnes intentions en deuxième mi-temps et on est réduit à 10 dès la première minute. Encore un moment de déconcentration, de plusieurs joueurs. Un adversaire ne peut pas se promener ainsi dans notre défense."

Quand on parle de l’avenir, notamment du coach, Milic utilise la langue de bois. "On doit donner le meilleur tous ensemble et gagner le prochain match."