Depuis sa prestation en finale de la Ligue des Champions, le portier allemand semble avoir du mal à redresser la barre.

Il y a un peu plus de quatre mois, Loris Karius, alors actif à Liverpool, signait deux approximations en finale de la Ligue des Champions, contribuant grandement au nouveau sacre du Real Madrid (3-1).

Si Jürgen Klopp lui avait d'abord fait part de son soutien, le technicien allemand s'était finalement décidé à laisser filer son compatriote au vu des nouvelles erreurs commises par Karius lors de la période de préparation des Reds.

Pour lui permettre de retrouver de la confiance, Karius a donc signé en prêt pour deux ans avec les Turcs de Besiktas. Titulaire ce jeudi pour la rencontre d'Europa League face aux Suédois de Malmö, le gardien de 25 ans a de nouveau mis en difficulté ses couleurs.

Sur un centre venu de la droite qui prend directement la direction du but qu'il défend, il tente de détourner le cuir en corner par-dessus sa barre, mais ne touche pas le ballon qui le surmonte. Une approximation qui permettra à Malmö d'ouvrir le score, avant de finalement s'imposer 2-0.

Une approximation que le Racing Genk, prochain adversaire des Turcs dans le groupe I, espère voir se répéter le 25 octobre prochain.