Les Brabançons n’ont pas su gérer leur avance, ni leur supériorité numérique. Inquiétant…

Roulers-Tubize 2-1

Compte tenu de leur agenda à court terme pas piqué des hannetons, les Sang et Or jouaient déjà (assez) gros hier soir au Schiervelde où, lors de leurs deux visites saison dernière, ils avaient dû se serrer les coudes plus souvent qu’à leur tour pour ne finalement glaner qu’un maigre petit point.

Contraint et forcé de réajuster la disposition de son échiquier suite à la suspension longue durée de son buteur Henry, Christian Bracconi escomptait avant tout des siens une rigueur et une disponibilité de tous les instants pour réduire au maximum les risques de foyers d’incendie.

Il y eut pourtant le feu à plusieurs reprises durant la première période. Tout d’abord sur un envoi à bout portant de Yagan repoussé par Defourny (8e), sur une tête un rien trop décroisée de Kompany ensuite (22e), et puis sur une incursion flandrienne endiguée à même la ligne par Toure (25e).

Autant de sujets de mouron pour l’entraîneur tubizien qui allait toutefois exulter à la faveur d’une diversion rondement menée et parachevée avec sang-froid par Henrique (0-1).

Une sacrée bulle d’oxygène que les Brabançons parvenaient à conserver intacte jusqu’à la pause mais que les locaux entendaient bien crever, à charge pour l’ex-Courtraisien De Smet d’apporter son écot au vent de révolte soufflant en rafales dès la remise en jeu.

Avec pour effet quasi immédiat une tête imparable de Aoulad à la faveur d’un coup-franc latéral joliment exécuté (1-1).

L’AFC se rebiffait à son tour, Naah loupant l’immanquable à la 52e. Confrontés à nouveau à l’inlassable travail de sape de leur adversaire, les visiteurs ne restaient pourtant pas confinés devant leurs seize mètres tout en s’efforçant de faire un usage rationnel du ballon.

Bien qu’en supériorité numérique à l’entame du dernier quart d’heure, Tubize se devait de rester vigilant, une frappe déviée de Godwin rebondissant sur la transversale (86e). Un avertissement dont la défense brabançonne ne tint pas compte puisque dans la foulée, une tête percutante de Rajsel scellait le triste sort des Sang et Or plongés une fois de plus dans les transes.


Roulers: Biebauw ; Schmisser, Kompany, Van Der Weg (46e De Smet); Samyn, Van Acker, Zolotic, Godwin ; Yagan (67e Borry), Rajsel; Aoulad (84e Damman).

Tubize: Defourny ; Goudiaby, Toure, Nirisarike, Schuster ; Naah, Ba ; Namene, Videmont (90e+1 Traore), Weymans (67e Rosenthal); Henrique.

Arbitre: M. Vergoote.

Avertissements: Naah, Weymans.

Exclusion : 78e Schmisser (2 CJ).

Les buts: 29e Henrique (0-1), 49e Aoulad (1-1), 87e Rajsel (2-1).