Mehdi Carcela était invité à La Tribune lundi et il s’est livré sur le Standard et sur sa vision du football.

"Le Standard, c’est ma famille, en plus ici je suis près de chez ma maman. Ce club représente quelque chose pour moi, je suis arrivé ici à 5 ans à peine. Contre Bruges, les supporters ont encore montré qu’ils étaient les meilleurs. Quand tu montes sur le terrain et que tu vois un tel tifo, tu as une poussée d’adrénaline. Dans le vestiaire, Pocognoli et Reginal ont pris la parole, ils savent ce que ça représente pour nos fans. Preud’homme est un tacticien, alors qu’avec Sa Pinto on jouait plus à l’instinct, ce sont deux philosophies qui peuvent fonctionner. Mais dans le foot, il faut garder un peu de folie."