Le milieu de terrain sénégalais de Charleroi doit apporter de la stabilité et de l'équilibre à son équipe

Scotché au banc des réservistes pendant les cinq premières journées de Championnat, Cristophe Diandy a retrouvé l'équipe de base du Sporting lors de la réception de Mouscron. La raison avancée par Felice Mazzù: offrir à ses défenseurs un sentinelle qui reste en place lors des offensives hennuyères. Un choix payant face aux Hurlus qui sera certainement reproduit ce samedi face au Standard.

"Un match face au Standard est toujours particulier, explique le milieu de terrain sénégalais. La pression existe mais elle est positive. L'atmosphère qui règne autour de ce match est particulière, mais cela reste un match de football. À chaque fois, nous faisons ce déplacement dans un bon état d'esprit et dans l'espoir de prendre des points. Je n'explique pas pourquoi nous peinons à remporter la victoire, là-bas."

Malgré son statut de réserviste en début de campagne, Cristophe Diandy est resté le même en affichant sa bonne humeur et son grand sourire: "J'ai vécu mon passage sur le banc comme un pro doit le prendre. Lorsque tu ne joues pas, il est important de garder le moral. Le collectif doit passer avant l'individuel. Nous sommes un groupe, avant toute chose. Le football est ainsi et c'est le coach qui fait ses choix. Lorsque la chance passe, il faut la saisir. Quand je suis sur le terrain, je me donne toujours à fond et j'applique ce que le coach demande. Face à Mouscron, je pense avoir fait une bonne prestation. Mais le plus important était de prendre les trois points."

Présent dans le noyau du Sporting depuis plusieurs saisons, le Sénégalais fait figure d'ancien dans le groupe de Felice Mazzù: "Je suis au Sporting depuis cinq ans. Je suis parmi les plus anciens et, dès lors, il est normal que je sois là pour aider les plus jeunes, lorsqu'ils demandent un conseil. Je suis d'un naturel souriant."

Et il ne fait aucun doute que le milieu de terrain a joué un rôle dans l'intégration des nouveaux joueurs de Charleroi: "Durant ce mercato, nous avons vu arriver de nouvelles têtes. Les nouveaux doivent s'adapter et des automatismes doivent se créer. Pour l'instant, tout se passe bien et je souhaite que cela continue de cette façon. La trêve nous a permis de nous connaître et de bien travailler, tous ensemble. Nous avons fait du bon boulot, durant cette période et nous espérons mettre cela en application ce samedi."

En réalisant une belle performance sous la forme d'une victoire au Standard.