Entre humour et déception, Mehdi Bayat était frustré de l’élimination zébrée.

La Coupe de Belgique, il a répété à maintes reprises que c’était l’objectif principal de Charleroi. Depuis quelques années, il en a même fait son leitmotiv. Si ces dernières semaines, Mehdi Bayat avait (volontairement) moins affiché ses ambitions de victoire finale en Croky Cup, c’était par superstition. Mais caramba, c’est encore raté.

"J’ai une annonce solennelle à faire ce soir", a expliqué l’administrateur-délégué du Sporting mercredi soir, en zone mixte. "Je ne veux plus gagner la Coupe de Belgique. Je le dis haut et fort. Et je l’ai dit aux joueurs. Ce n’est plus un objectif. On va se concentrer sur le championnat. Et l’année prochaine, en début de saison, je le redirai aux joueurs : je ne veux plus gagner la Coupe. C’est une compétition trop particulière"

Un discours entre humour et déception derrière lequel se sache une énorme frustration.

"On a mené 1-0 puis on perd la rencontre sur des erreurs individuelles. Cela fait mal même si en face il y avait une belle équipe de Genk. Une belle équipe B, comme certains l’ont écrit. Moi, j’aimerais bien avoir une équipe B comme celle-là…"

Malgré tout , Mehdi Bayat essayait de rester positif. "On a tenu la cadence durant 45 minutes et on a vu que l’équipe était en progression. Tout n’est pas encore parfait mais on doit rester dans la spirale positive qui est la nôtre en championnat. Tout en retenant les erreurs individuelles qui ont été commises ce soir."