Selon Kompany, le groupe a rigolé avec la déclaration de Lukaku.

Vincent Kompany a bien dû rire avec l’intention de Lukaku d’arrêter en 2020. "Il ne me faudra pas beaucoup de pouvoir de persuasion pour le convaincre de rester Diable Rouge", dit Kompany. "Des jeunes disent parfois des choses qu’ils regrettent par après. Dans le groupe, on a bien rigolé avec ce qu’il a dit."

Avec le sourire , Kompany a même lancé un avertissement à son coéquipier. "Qu’il fasse bien attention: s’il arrête, je vais moi-même le chercher à sa maison. Je sais où il habite. Ce n'est pas trop loin. Je le mets dans ma voiture et je le conduis vers l’équipe nationale. (Rires)"

Kompany était donc de bonne humeur; la victoire y était pour beaucoup. "On savait que l’Islande serait révoltée après le 6-0 en Suisse, mais on a contrôlé le match après un quart d’heure. La première place au classement FIFA? La première fois, en 2015, c’était spécial. Maintenant, ce n’est plus vraiment le cas."


Vertonghen: "Tu peux atteindre 70 buts, Rom!"

Jan Vertonghen a 31 ans et ne songe toujours pas à sa retraite. "Je ne peux donc pas imaginer que Romelu veuille arrêter", dit Jan. "D’autres joueurs songeaient aussi à arrêter. Mais vous voyez : quand les résultats sont bons et que l’ambiance est comme elle est, c’est difficile de s’en aller." Vertonghen ne panique pas. "J’ai confiance en lui. On ne le prend pas au sérieux. Il pète la forme, il est toujours au bon endroit. Il fait peur aux adversaires. Je préfère l’avoir dans mon équipe que de devoir jouer contre lui." Vertonghen a un bon argument pour convaincre Lukaku. "Tu as 43 buts, Rom. Si tu continues à cette moyenne, tu vas atteindre les 60 ou 70 buts quand tu auras 30 ans."


Courtois: "Rom me l’avait déjà dit dans l’avion”

“Kompany a raison  : on a rigolé de ce que Romelu a dit. C’est la chose la plus rigolote de ces derniers mois. Bien sûr que deux ou trois matches par semaine pèsent sur un corps, surtout quand on est attaquant et qu’on se prend des coups. Des joueurs qui ne sont pas internationaux profitent des trèves internationales pour reposer leur corps et ils ont congé en juin. Mais un Euro ou une Coupe du Monde, c’est quand même quelque chose d’unique. Je ne peux pas prendre une décision pour lui, mais 27 ans me semble tôt pour arrêter. S’il continue à marquer, il changera d’avis. Romelu me l’avait déjà dit dans l’avion, en rentrant de Russie. Je lui avais répondu  : ‘Tu rigoles ?’ . Mais il l’a répété à un média. Je n’étais pas surpris, mais je ne le crois toujours pas.”