Julen Lopetegui a donc été remercié par le Real Madrid ce lundi. Le nom de Roberto Martinez a été cité pour le remplacer, mais qu'en est-il réellement?

Après le départ de Thierry Henry pour l'AS Monaco, les Diables Rouges vont-ils perdre leur sélectionneur dans les prochains jours? La presse espagnole cite en effet Roberto Martinez comme successeur possible à Julen Lopetegui, remercié par le Real Madrid après seulement quelques mois à la tête du club. Ce dernier avait succédé à Zinedine Zidane, démissionaire. Une nomination rendue publique quelques jours avant le début de la Coupe du Monde en Russie et qui avait été lourde de conséquence pour Lopetegui puisqu'il avait été directement démis de ses fonctions de sélectionneur de l'Espagne.

Ce que l'on peut affirmer, c'est qu'il faut calmer le jeu à propos d'un éventuel départ du T1 des Diables. Il n'y a pas de contact entre le club espagnol et Roberto Martinez. Cela ne veut pas dire qu'il n'y en aura jamais, mais pour le moment c'est le calme plat.

Cependant, le football moderne étant ce qu'il est, il est bien clair que si une grosse écurie européenne et mondiale comme le Real Madrid souhaiterait vraiment attirer le Catalan dans ses filets, il serait difficile de fermer la porte. Le Real est un grand club. Ils ont les moyens et si Martinez voulait vraiment rejoindre les Merengue, l'Union Belge ne pourrait pas le retenir et ne lui mettra pas de bâtons dans les roues.

D'après les dernières informations, Antonio Conte (qui est le favoris pour devenir le coach du Real) et le club espagnol ne seraient pas tombés d'accord. Fiorentino Pérez souhaiterait alors débaucher Martinez.

L'Espagnol, né à Balaguer, est à la tête de l'équipe nationale belge depuis le mois d'août 2016. Souvent contesté par une partie des supporters, il a finalement convaincu les septiques en terminant à la troisième place du dernier Mondial en Russie, en battant deux fois l'Angleterre et une fois le Brésil dans un match qui restera dans l'histoire du football belge.

Sa carrière en club est assez courte puisqu'il n'est passé que par Swansea City, Wigan et Everton. Il n'a donc jamais entraîné en Espagne, ni dans un club ayant les moyens de remporter des titres nationaux et européens.