Sa sortie sur le terrain de Wolverhampton après seulement sept minutes de jeu le jour de sa 250e apparition sous le maillot de Tottenham a fait craindre le pire. 

Mauricio Pochettino affichait d’ailleurs la mine des mauvais jours au moment où il avait été question de la longueur de l’indisponibilité de Moussa Dembélé. L’Argentin s’est montré un peu plus rassurant ce lundi en conférence de presse avant la réception du PSV Eindhoven. "Le plus important, c’est qu’il n’y a pas de fracture. C’est bien. Peut-être que ses ligaments sont touchés mais nous devons attendre les résultats du scanner qu’il va passer." 

Et qui, sauf miracle, devrait le pousser au forfait pour le prochain rassemblement des Diables.