Le Diable Rouge a pris place sur le banc au moment d’affronter son ancien club

Romelu Lukaku sur le banc au coup d’envoi ? C’est arrivé une fois cette saison. Sauf qu’il s’agissait du premier match du championnat, et que Big Rom’ revenait de vacances bien méritées après le Mondial.

Cette fois, la raison de cette absence est bel et bien sportive. Car il faut bien l’avouer, Lukaku vit une saison difficile. Incapable de marquer depuis plus d’un mois (et neuf rencontres), le Diable rouge fait face à une sale période de disette devant le but.

Une panne sèche que José Mourinho a naturellement remarquée. Le Portugais s’est expliqué sur son choix de privilégier Marcus Rashford en pointe plutôt que Lukaku contre Everton. "Il a disputé beaucoup de matches, non seulement sans marquer, mais aussi sans faire preuve de beaucoup de confiance", a déclaré le Special One à Sky Sports . "Parfois, on se dit que la meilleure chose pour un joueur est de ne pas être sur la pelouse, afin de le protéger et de lui ôter de la pression. […] Il est sous pression, car il ne parvient pas à faire mieux."

Entré à la 65e minute alors que le score était de 2-0, le Belge n’a pas vraiment marqué de points… ni de but. Signalé hors-jeu à deux reprises, emprunté (cette tête loupée qui aurait permis à United de se mettre définitivement à l’abri) : Lukaku souffre des symptômes de la crise de confiance aiguë.

Coup de chance, cela se soigne, notamment avec un coach qui croit en vous. C’est le cas de Mourinho, qui rappelait avant le match que cette période n’était que passagère, utilisant la métaphore de la bouteille de ketchup que l’on secoue, comme le fit naguère un certain Cristiano Ronaldo. "La normalité, c’est quand il marque beaucoup", ajoutait le coach de ManU.

C’est toutefois en son absence que les Red Devils ont retrouvé quelques couleurs (malgré un final sous haute tension, tant les Toffees ne sont pas passés loin de l’égalisation en fin de match), grâce notamment à un Anthony Martial qui retrouve des couleurs sur l’aile gauche. Plus fluide, moins poussive, l’attaque mancunienne a montré de jolies choses, sans toutefois se montrer aussi brillante qu’elle pourrait l’être.

Le prochain match ? Il aura lieu à Bournemouth. Un club qui avait bien réussi à Lukaku. À l’époque, le buteur belge leur avait collé un quadruplé.