Cela faisait près de 3 ans qu'il n'avait plus pu célébrer une victoire: Kevin Pauwels (Marlux-Bingoal) rayonnait, samedi après avoir franchi l'arrivée du GP Hasselt, course des Soudal Classics.

Pour la 4e fois, après 2010, 2011 et 2014, il venait de remporter le cyclocross organisé au Kampermolenpark. "Le parcours doit en effet me convenir. Je n'aurais pas gagné pour la 4e fois, si ce n'était pas le cas", a observé un Kevin Pauwels fou de joie. "Avant le cross, je ne pensais vraiment pas que j'allais y parvenir. Je voulais bien débuter et j'ai réussi. Puis j'ai décidé d'attaquer, et c'était le bon choix. Cela fait un petit temps que je n'avais plus gagné. J'espère pouvoir maintenir ce niveau un certain moment. Je vais bientôt partir en stage en Espagne, encore travailler la condition".

"Pauwels est très important pour l'équipe", a ajouté le manager Jurgen Mettepenningen, "aussi bien aujourd'hui que les années précédentes". "J'espère qu'il va en retirer un boost mental. Cette victoire dans un cross télévisé, on l'a attendue longtemps, avec l'équipe", conclut-il, applaudissant au passage le rôle d'Eli Iserbyt, qui a terminé 3e à Hasselt.

Jens Adams pour la première fois de la saison sur un podium

Jens Adams (Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) est monté samedi pour la première fois cette saison sur un podium, en prenant la deuxième place au GP d'Hasselt, course des Soudal Classics. "C'est mon meilleur résultat de la saison", a souligné le spécialiste des labourés après l'arrivée. "C'est très gai d'être à l'avant, pour une fois". "Mais Kevin Pauwels était trop fort aujourd'hui, dommage. A la moitié, je pensais pouvoir peut-être encore le rattraper, mais tout à coup je suis resté coincé à quelques secondes et je me suis alors rendu compte qu'une deuxième place était le meilleur résultat que je pouvais espérer. La pluie n'a fait que rendre les choses plus pénibles. Mais c'était une chouette sensation, car cela faisait longtemps que l'on n'avait pas eu un tel parcours".

Avec Eli Iserbyt, également sur le podium mais à la 3e place, deux coureurs de l'équipe Marlux-Bingoal se sont retrouvés dans le top 3. "J'avais un peu de mal au début sur cette colline. J'ai immédiatement compris que Kevin Pauwels était très fort et qu'il valait mieux miser sur lui", a-t-il indiqué.